Formula E : voitures de course électriques, écologie et filles sexy

par 'Didier Laurent'.

Le championnat de Formula E a fait escale dans le quartier d'affaires de Puerto Madero, à Buenos Aires, où les 20 monoplaces électriques se sont affrontées sous une forte chaleur. Et il n'y a pas que sur la piste où l'ambiance était "caliente".

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette nouvelle discipline de la FIA connaît un début de saison agité. Après le violent accrochage entre Nicolas Prost (e.dams-Renault) et Nick Heidfeld (Venturi) lors de la première course mi-septembre en Chine, c’est l’éviction de Franck Montagny (Andretti), contrôlé positif à un dérivé de la cocaïne à l’issue de la seconde manche (en Malaisie en novembre), qui a défrayé la chronique.

 

Puis ce fut l’arrivée en fanfare de Jean-Eric Vergne qui, à peine descendu de sa Toro Rosso de Formule 1, signait la pole position à Punta del Este au volant de son Andretti, alors qu’il n’avait jamais piloté auparavant de Formula E. C’est dire si les équipes qui s’entrainaient depuis plusieurs mois, et qui pourtant regorgent de pilotes talentueux, de renommée mondiale pour la plupart d’entre eux, avaient mal vécu la chose...

 

 

Le spectacle sur la piste, mais pas seulement

Né de l’initiative de plusieurs partenaires fondateurs, dont notamment le constructeur automobile Renault et le manufacturier de pneumatiques Michelin, ce championnat de monoplaces électriques est destiné à promouvoir la mobilité durable, et s’il s’adresse à tous les fans de sport automobile, il touche aussi une « clientèle » bien plus large que les autres disciplines, grâce notamment à son positionnement « vert ».

 

Ainsi les curieux, les citadins –les courses se déroulent sous leurs fenêtres– viennent en voisin découvrir les démonstrations de ces monoplaces aux allures de Formule 1 et qui font le même bruit qu’une grosse voiture téléguidée.


A Buenos Aires,  là où le spectacle a aussi bien lieu sur la piste qu’en dehors (c’est l’été et la fête permanente dans l’hémisphère sud et notamment à Buenos Aires, voir nos photos…) les essais comme la course se sont déroulés sous une chaleur torride –plus de 35 °C, 55°C pour la piste.

 

Les essais libres et la séance de qualification ont été remportés par Sébastien Buemi, sur e.Dams Renault, qui s’attribue ainsi sa première pole position en Formula E. Et comme à chaque fois, la course a été très animée, avec quatre changements de leader, des accrochages, des pépins techniques et des erreurs de pilotage. La faute la plus regrettable est sûrement celle de Nick Heidfeld, le pilote allemand du team monégasque Venturi, qui a écopé d’une pénalité pour vitesse excessive dans les stands, alors qu’il menait la course et qu’il ne lui restait que trois tours à couvrir pour s’offrir la victoire.

 

Mais le malheur des uns fait la bonheur des autres : Antonio Felix Da Costa, sage et patient pilote du team Amlin Aguri, parti 8ème , profite des erreurs de Buemi, parti à la faute en touchant un muret, de Di Grassi, dont la suspension arrière a lâché dans le dernier tiers de la course, de la pénalité de Sam Bird (Virgin), de l’accrochage avec Daniel Abt (Audi Sport Abt) avec Jaime Alguersuari, pour finalement se retrouver en tête et remporter la course ! Jean-Eric Vergne (Andretti), troisième à trois tours de l’arrivée juste après s’être fait doubler par Nicolas Prost, laisse finalement sa place sur le podium à Nelson Piquet Junior et termine à la sixième place suite à une ultime faute de pilotage.

 

On retiendra, outre le fait que la Formula E a offert ce week-end un spectacle de grande qualité, que les spectateurs et surtout les spectatrices viennent de plus en plus nombreux assister à ces journées, qui marient un univers de course à celui d’une manifestation qui prône des valeurs écologiques et s’inscrit dans une nouvelle tendance.

 

Comme quoi des voitures de course qui ne font pas de bruit, ça peut aussi être glamour.

 

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

Retrouve-nous sur

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici . Fermer