Vous êtes ici : Accueil \  Infos \  Actualités \  Volkswagen \ Volkswagen Golf VI

Un beau restylage de Golf V

Après seulement cinq années d'une carrière honorable, la Golf V quitte déjà la scène automobile. Volkswagen a semble-t-il anticipé l'arrivée de la nouvelle Renault Mégane 3 qui aurait pu ternir la fin de carrière de son best-seller.

Volkswagen Golf VI
Volkswagen Golf VI

Un air de Scirocco

La nouvelle Golf VI sera lancée cet automne, dans la foulée du Mondial de Paris (4 au 19 octobre). Sous ses airs de Scirocco, elle n'entend pas bouleverser le segment des berlines compactes et préfère jouer à fond la carte de la sobriété. Pour peu, on ne la distinguerait pratiquement pas d'une Golf V. Les quelques modifications concernent les optiques, les boucliers, les rétroviseurs et le logo qui vient mordre sur le capot moteur. On notera par ailleurs que le dessin des feux arrière s'inspire généreusement de ceux du Touareg.

L'intérieur est à l'image de l'extérieur. La clientèle de la marque ne sera pas dépaysée par le nouveau volant, le nouveau dessin des contre-portes, des aérateurs et des commandes de la climatisation. En revanche, ils apprécieraient sûrement les efforts effectués par Volkswagen sur la qualité des matériaux et des assemblages.

L'allemand n'a pas lésiné sur les équipements de sécurité et de confort. Outre la panoplie d'airbags habituelle et les nombreuses béquilles électroniques veillant à tout écart de trajectoire, la Golf VI inaugurera un nouveau système d'amortissement piloté, des appuie-tête anti-coup du lapin, une assistance de stationnement (comme sur le Touran) ainsi qu'un contrôle automatique des distances de sécurité.

Des moteurs à la pointe de la technologie

Volkswagen a profité de l'arrivée de cette nouvelle génération pour dépoussiérer sa gamme de motorisations. Exit donc le vieux 1.9 TDI à injecteurs pompe, la Golf VI hérite du nouveau 2.0 TDI à rampe commune décliné en trois niveaux de puissance : 110, 140 ou 170 ch. Un nouveau bloc 1.6 TDI de 90 ch devrait aussi faire son apparition l'année prochaine.

La gamme essence affichera des puissances comprises entre 80 et 160 ch. Hormis le poussif 1.4 litre atmosphérique d'entrée de gamme, les autres blocs TSI profitent tous de l'injection directe et de la suralimentation, au bénéfice de l'agrément de conduite et des consommations, de sorte à ce qu'aucun de ses moteurs ne soit sujet au malus écologique (moins de 160 g/km de CO²). La fameuse boîte DSG à double embrayage sera proposée sur l'ensemble de la gamme essence comme diesel, excepté sur les plus petits modèles.

Tradition oblige, la Golf VI aura sa variante sportive "GTI". Si rien n'a encore été confirmé par Volkswagen, il semblerait que la nouvelle venue fasse son apparition au Mondial de Paris avec sous le capot un 2.0 TFSI gonflé à 230 ch.



comments powered by Disqus
 

Services

Facebook

Articles les plus partagés

Newsletter

La lettre d'information de 321 auto, ce sont des essais, de l'actualité, des promos, des fiches pratiques et bien plus encore...

Abonnement

Désabonnement

Confirmer