Vous êtes ici : Accueil \ Infos \  Essais auto \  Chevrolet \ Chevrolet Captiva 2.0 VCDi 150 4X2

Chevrolet Captiva 2.0 VCDi 150 Family Navi Pack
Vers le bon cap

Depuis son lancement sur le marché européen, il y a un peu plus de trois ans, le Captiva n'a jamais déchaîné les foules, en partie parce qu'il a débarqué au moment où les automobilistes ont commencé à se désintéresser des 4X4 pour s'orienter vers des voitures plus petites et plus économiques. Pour sortir le Captiva de ce bourbier, Chevrolet enrichit la gamme d'une nouvelle version deux roues motrices suréquipée, qui se veut aussi sobre et abordable qu'un monospace.

Chevrolet Captiva 2.0 VCDi 150 4X2
Chevrolet Captiva 2.0 VCDi 150 4X2

Coup de vieux

Le Captiva est le modèle le plus ancien de la gamme Chevrolet Europe et ça commence à se voir. Si le design général est encore dans le coup, l'américain a tout de même pris un petit coup de vieux face aux dernières Chevrolet Spark et Cruze, et ce malgré la présence de série sur cette version d'une double sortie d'échappement.

Dans l'habitacle aussi le Captiva commence à accuser le poids des années. La console centrale n'est pas très bien agencée et les plastiques nous renvoient quelques années en arrière à l'époque où les Chevrolet portaient encore le badge Daewoo.

Livré de série sur cette version "Family Navi Pack", le système de navigation Pioneer n'est pas un exemple de réussite. Implanté trop bas sur la console, il oblige à quitter fréquemment la route des yeux pour regarder les informations du GPS et, pour peu qu'il y ait du soleil, des reflets sur l'écran rendent la visibilité presque nulle. Pire, après le passage d'un tunnel, le GPS est complètement perdu et met trop de temps à recalculer l'itinéraire. Bref, on a déjà vu mieux ailleurs.

Sept places de série

Se voulant comme une alternative aux monospaces, le Captiva met en avant de vraies qualités qui ne manqueront pas de séduire les familles nombreuses. Il est par exemple l'un des seuls SUV à offrir sept places de série. Sa modularité est similaire à celle d'un monospace, les sièges de la troisième rangée s'escamotant dans le plancher, offrant 465 litres de chargement et jusqu'à 930 litres tous sièges rabattus.

Il perd ses quatre roues motrices

A l'instar de nombreux SUV, le Captiva est désormais disponible en deux roues motrices. Essayé ici dans sa version 2.0 VCDI de 150 ch (une version 127 ch est également disponible), le Captiva souffre de bruits aérodynamiques très présents et d'une insonorisation médiocre. En cinquième à 130 km/h, le diesel tourne déjà à plus de 3000 tr/min. On cherche alors la sixième, mais en vain car il n'y en a pas. La consommation en pâtit. Durant notre parcours, qui s'est principalement déroulé sur voies rapides, notre Captiva a bu 8,4 l/100 km en moyenne, loin des 7,2 l/100 km annoncés par Chevrolet.

Pour le reste, le Captiva est un bon véhicule. Certes, la direction manque un peu de feeling mais la tenue de route est globalement saine en usage normal et la perte de la transmission intégrale n'a pas trop eu d'incidence sur la motricité.

Conclusion

Commercialisé depuis le début de l'année, cette nouvelle version à deux roues motrices a donné un petit coup de pouces aux ventes du Captiva. Il faut dire qu'un SUV équipé d'un diesel de 150 ch, disposant de sept places, bien équipé (GPS, climatisation automatique, caméra de recul de série) et garantie 3 ans pour moins de 30.000 ¤, ça vaut bien la peine que l'on ferme les yeux sur ses quelques défauts.


  • Style intérieur / extérieur 
  • Qualité et finition 
  • Ergonomie et simplicité 
  • Equipements et options 
  • Confort et suspensions 
  • Sécurité active et passive 
  • Plaisir de conduite 
  • Performances pures 
  • Agrément moteur 
  • Budget achat et carburant 
Note : 5,2 / 10

On aime :

  • Tarif intéressant
  • 7 places de série
  • Équipement complet
  • Garantie de 3 ans

On regrette :

  • GPS mal implanté
  • Consommation
  • Insonorisation
  • Il manque une 6ème

Fiche technique

Modèle essayé :  Chevrolet Captiva 2.0 VCDi 150 4X2
  • Vitesse max 184 km/h
  • 0 à 100 km/h 10.8 sec
  • Conso autoroute 6.2 litres / 100 km
  • Conso mixte 7.2 litres / 100 km
  • Conso ville 8.8 litres / 100 km
  • Poids 1820 kg
  • Moteur 4 cylindres en ligne
  • Cylindrée 1991
  • Carburant Diesel
  • Puissance 150 ch à 4000 tr/mn
  • Couple 320 Nm dès 2000 tr/mn
  • Puissance fiscale 8 CV
  • Boîte de vitesses BVM 5 rapports
  • Transmission Traction
  • Dimensions (L/l/H) 4.64 / 1.85 / 1.76 m
  • Réservoir 65 litres
  • Capacité coffre 465-930 dm3
  • Emissions CO2 191 g/km
29 990 €
comments powered by Disqus
 

Services

Facebook

Articles les plus partagés

Newsletter

La lettre d'information de 321 auto, ce sont des essais, de l'actualité, des promos, des fiches pratiques et bien plus encore...

Abonnement

Désabonnement

Confirmer