Vous êtes ici : Accueil \ Infos \  Essais auto \  Citroën \ Citroën 2CV

Citroën 2CV
2CV et C3 - Le conflit des générations

Dans le cadre de notre série "C'était mieux avant ?", nous vous proposons un face à face intergénérationnel entre une charmante 2CV de 1973 et une luxueuse C3 Exclusive sortant de l'usine.

Citroën 2CV
Citroën 2CV

La mère

C'est l'histoire d'une femme de 60 ans, très active, un peu fantasque et plutôt nerveuse au volant. Au quotidien elle roule dans une Volvo V70 D5, elle transporte des petits meubles et fait de gros excès de vitesse.

Pour s'amuser un peu elle avait pensé à s'acheter une Porsche 356, mais cette dernière s'est avérée trop basse, trop dangereuse et surtout trop chère.
Finalement elle a craqué pour une 2CV6 de 1973 entièrement retapée par un garagiste du Pays d'Auge. Un choix passion tout de même parce qu'à 6000 euros clefs en mains la "Deuche" n'est plus vraiment une bonne affaire.

Le fils

Aujourd'hui le fiston descend de Paris, il a une trentaine d'année, une femme, un enfant. et une rutilante Citroën C3 Exclusive, 120 chevaux, essence. Il est tellement content de son choix que sa fierté confine à l'arrogance. Il a quand même déboursé un peu plus de 20 000 euros pour ce petit bijou, et ça il s'en vante un peu moins.

La C3 s'arrête devant la maison, la maman regarde la nouveauté sans émoi, elle sait que c'est le choix de la raison, mais elle se demande un peu si ce n'était pas mieux avant.?

Points communs

Quand le fils annonce que la C3 est l'équivalent moderne de la 2CV, la mère est sceptique. Il faut dire que le style de la C3 est résolument tourné vers l'avenir, évitant soigneusement toute référence à son ainée. Et pourtant il y a quelques points communs.

Quatre portes sur un petit gabarit
Dans moins de quatre mètres les deux voitures proposent des prestations familiales avec quatre portes et de la place pour cinq adultes.

Le fils fait remarquer que "la 2CV n'a pas de hayon et que la cinquième place est à réserver à un masochiste notoire". La mère convient que la sellerie "n'est pas en très bon état" d'ailleurs deux petits coussins ont été posés sur les sièges pour ménager le fondement des passagers avant en attendant de trouver des pièces sur internet. Pittoresque.

Confort moelleux
Le fils sait que sa C3 n'est pas taillée pour une conduite dynamique, "elle est confortable, mais elle s'écrase au freinage et elle est plutôt molle". Une impression vite relativisée après avoir fait deux tours de rond point en 2CV !

Cette dernière prend un roulis suffisamment spectaculaire pour calmer les ardeurs de la matriarche au pied lourd. Le fils à désormais l'impression de conduire une voiture de course!

Polyvalence
Toujours un peu hautain, le trentenaire n'imagine pas "faire un trajet de plus de 30 km avec la 2CV". C'est alors que la deuchiste nous raconte avec un brin de nostalgie un départ pour l'Ile de Ré avec la 2CV de son papa : cinq adultes, Dolly (le setter irlandais), une montagne de bagages sur les genoux et le sourire aux lèvres.

Le jeune peigne-cul ne tarde pas à répondre que dans sa C3 "les valises auraient pris place dans le coffre et que le trajet se serait fait deux fois plus vite, dans un silence monacal." Et le sourire ?

Panoramiques
Notre reportage a été effectué en Normandie lors du week-end du 11 novembre et les dieux avaient décidé de mettre la région à l'abri de la sècheresse pour les 6 prochaines années. Difficile dans de telles conditions de profiter du toit souple de la 2CV, qui commençait même à montrer d'inquiétants signes d'humidité.

Cependant en ouvrant juste le premier pan de toile de la 2CV, le propriétaire de la C3 se rend compte qu'il profite d'une luminosité similaire à celle proposée par le pare-brise panoramique de sa C3. Ce dernier ayant tout de même l'avantage d'être utilisable sous la pluie.

Différences

Le Style !
La mère adore les rondeurs de sa 2CV, la sensualité de ses ailes, l'humanité de ses phares. Le fils apprécie sa C3 pour ses lignes agressives, ses joncs chromés et sa grosse monte pneumatique.

Autant la C3 Pluriel rendait hommage à la 2CV, autant la nouvelle C3 a choisi d'être singulière.

Pour faire tourner les têtes sur la côte normande, c'est l'ancienne qui tire son épingle du jeu. Les regards sont bienveillants, curieux, affectueux. Les remarques et les questions fusent :
- "Ca me rappelle ma jeunesse".
- "Je vais revendre mon 4x4 et m'acheter une 2CV, ça consomme moins".
- "Vous l'avez payé combien ?"

Pendant ce temps la C3 passe totalement inaperçue.

L'équipement
Dans la deuche le seul équipement de confort c'est une petite tirette qui permet -théoriquement- de souffler de l'air chaud ou froid dans l'habitacle. La position des sièges est supposée convenir à tout le monde et les rétroviseurs se règlent depuis l'extérieur.

Comme le dit la propriétaire : "il y a tout ce qu'il faut, de toute façon s'il y avait une radio on ne l'entendrait pas !"

En face, la progéniture fait la liste des équipements qui apportent de l'agrément à son auto : "régulateur de vitesse, GPS, rétros rabattables électriquement, diffuseur de parfum.".

Autant d'accessoires qu'on n'aurait même pas pu imaginer sur une DS en 1973 !

La sécurité
"En 2CV, je ne mets jamais la ceinture" dit la mère. Pas de risque que la 2CV se mette à bipper comme la C3 en cas d'oubli. On a même du mal à imaginer un gendarme verbalisant un conducteur de 2CV pour non port de la ceinture de sécurité... et si l'ancienneté c'était la liberté ?

"La liberté de mourir" répondra le fils. Le jeune père apprécie l'ABS, les Airbags et l'ESP. "En cas d'accident j'ai une chance de survivre, alors que ton tacot marcherait beaucoup moins bien" jette-t-il à sa maman en se référant au Corniaud (vidéo ci-dessous).

Conclusion

La C3 est bourrée de qualités objectives, mais elle n'arrive pas à la cheville de la Deuche en termes d'aura.

Finalement c'est la petite fille qui illustrera le mieux ce propos en se laissant volontiers déplacer dans la C3, bien harnachée dans son siège auto, tout en préférant systématiquement voyager librement dans la Deuche.

Un choix de vie (ou de mort) !


    • Citroën
    • Article du 25/11/2010
      De Julien Caupeil
      Photos : Thomas Antoine (ACE Team)
  • Style intérieur / extérieur 
  • Qualité et finition 
  • Ergonomie et simplicité 
  • Equipements et options 
  • Confort et suspensions 
  • Sécurité active et passive 
  • Plaisir de conduite 
  • Performances pures 
  • Agrément moteur 
  • Budget achat et carburant 
Note : 5,6 / 10
Coup de coeur :

On aime :

  • Sentiment de liberté
  • Simplicité mécanique
  • Confort

On regrette :

  • Insécurité passive
  • Batterie faiblarde
  • Etanchéité

Fiche technique

Modèle essayé :  Citroën 2CV
  • Vitesse max -
  • 0 à 100 km/h -
  • Conso autoroute -
  • Conso mixte -
  • Conso ville -
  • Poids 575 kg
  • Moteur Bicylindre
  • Cylindrée -
  • Carburant Essence
  • Puissance 29 ch -
  • Couple - -
  • Puissance fiscale -
  • Boîte de vitesses -
  • Transmission Traction
  • Dimensions (L/l/H) 3.83 / 1.48 / 1.60 m
  • Réservoir -
  • Capacité coffre -
  • Emissions CO2 -
-
comments powered by Disqus
 

Services

Facebook

Articles les plus partagés

Newsletter

La lettre d'information de 321 auto, ce sont des essais, de l'actualité, des promos, des fiches pratiques et bien plus encore...

Abonnement

Désabonnement

Confirmer

 

 
 

321 auto est le plus grand réseau d'annonces de voiture occasion. Lorsque vous déposez une annonce auto sur 321 Auto, celle-ci apparaît automatiquement sur plusieurs sites d'annonces auto occasion (Auto evasion, Speo, Auto Journal...) augmentant ainsi vos chances de trouver une personne intéressée par votre voiture d'occasion.

Retrouvez 321auto sur :
Application mobile :