Vous êtes ici : Accueil \ Infos \  Essais auto \  Honda \ Honda Jazz 1.4 i-VTEC

Honda Jazz 1.4 i-VTEC Luxury
Transformer

Présentée en grandes pompes au Mondial de Paris , la Jazz est la petite "voiture à tout faire" de chez Honda. Une citadine qui n'aurait peur ni des grands gabarits, ni des grosses valises. Cette petite auto arrive dans un marché en pleine explosion : celui des petites voitures à grande capacité. La Jazz aura-t-elle assez d'arguments pour se battre contre la Renault Grand Modus , la Nissan Note , la toute nouvelle Kia Soul et la future (et très attendue) Citroën C3 Picasso ?

Honda Jazz 1.4 i-VTEC
Honda Jazz 1.4 i-VTEC

Techniquement monospace

Le capot court prolongeant le pare-brise fait de la Jazz un monospace. L'habitacle est lumineux et avec le toit panoramique (livré de série sur la finition "Luxury") la Jazz rejoint la famille des "visiospaces" inventée par le Citroën C4 Picasso.
L'encombrement extérieur est vraiment contenu avec une longueur de moins de quatre mètres et une largeur de moins d'un mètre soixante dix. Des chiffres qui prennent toute leur signification lorsqu'on rentre dans le vaste habitacle de la Jazz !

Berline dans l'âme

En s'installant au volant, on n'a plus du tout l'impression d'être dans un monospace. La position de conduite est vraiment celle d'une berline, le siège n'est pas exagérément haut et on se sent rapidement à l'aise. Notons tout de même que le bas du dossier (lombaires) est assez bombé et non réglable.

Le tissu utilisé pour les sièges est moderne et agréable, le maintien est excellent et le conducteur dispose d'un accoudoir central. En revanche, le passager avant est puni : il devra laisser pendre lamentablement son bras gauche !

Les roues ont été repoussées aux quatre coins de la voiture afin de gagner de la place à l'intérieur, mais cela a également un effet positif sur la tenue de route. Le roulis est étonnamment maîtrisé, les freinages ne provoquent pas des mouvements de caisse désagréable comme sur un Modus. On a globalement un agréable sentiment d'efficacité et de sécurité.

Ergonomie et modernité

Le tableau de bord n'est pas aussi futuriste que celui de la Civic, mais c'est la même modernité qui préside. Formes originales, gros boutons aux fonctions clairement définies, c'est un plaisir d'utiliser les équipements de cette auto.
Le volant inspire à la fois luxe et sportivité. Il faut un peu de temps pour connaître toutes les commandes, mais l'ergonomie est plutôt bonne.
Enfin, les compteurs ronds jouissent d'une excellente finition et d'une couleur rouge du meilleur effet.
Précisons que même en l'absence de GPS, le multimédia n'a pas été oublié puisqu'une prise auxiliaire est présente au niveau de la radio et un connecteur USB est disponible à côté de l'allume cigare.

Modularité

Je dois avouer que, lors de mes essais, je m'attarde rarement sur les techniques de rabattement des sièges arrière, mais sur la Jazz, ça vaut le coup !
Par exemple, il suffit de tirer les assises des sièges arrière pour libérer un espace de rangement très pratique entre les deux rangées (voir photo). Pour améliorer l'accès à cet espace, les portes s'ouvrent à 80°, ce qui est également très utile lors de l'installation d'un siège bébé...
Autre exemple : lorsque qu'on rabat le dossier, l'assise descend vers le sol afin d'offrir un plancher totalement plat.
Je passe sur le double fond du coffre, les petites trappes, les filets... et je vous invite à vous rendre dans une concession pour tester ces innombrables astuces qui font de la Jazz une petite auto vraiment polyvalente.

Le maillon faible ?

Avec son style dynamique et son châssis rigoureux, la Jazz donne envie de jouer. Pour notre essai, nous avons donc évité le petit 1.2 de 90 ch qui ouvre la gamme et choisi l'autre moteur. Un quatre cylindres, 16 soupapes de 100 chevaux qui devrait théoriquement permettre à la Jazz de pétiller... Hélas, la priorité de Honda pour cette voiture n'était clairement pas la sportivité, mais le positionnement économique et écologique.
Ainsi, malgré une commande de boite très agréable avec des débattements courts et de bons verrouillages, l'étagement extrêmement long pénalise largement les performances.
Même en poussant les rapports jusqu'au bout on ne sent jamais d'élan. Le couple de 127 Nm semble un peu anachronique lorsqu'on sait que Volkswagen arrive aujourd'hui à tirer jusqu'à 240 Nm avec la même cylindrée. Sans compter qu'il faut grimper à 4800 tr/mn pour atteindre la valeur max !

Attention, ce moteur n'est pas dénué de qualités : il est totalement silencieux au ralenti, il est plutôt agréable en croisière et vous emmènera facilement d'un point A à un point B. Il faut juste savoir que dès qu'il s'agit d'élever le rythme il n'y a plus personne.

Pour finir sur la mécanique, il faut rappeler que les ingénieurs de chez Honda sont parmi les meilleurs motoristes du monde et ils l'ont encore prouvé récemment avec la Civic Type R.
Pour son agrément en ville, sa discrétion et sa consommation, ce bloc ne mérite que des éloges. Pour ne rien gâcher les émissions de CO2 ne dépassent pas les 130 grammes !

Conclusion

Certaines voitures prétendent plaire à tout le monde, ce n'est pas le cas de la Jazz qui a une cible bien précise, elle s'adresse aux citadins qui roulent assez peu, qui veulent une voiture maline, économique et écologique. La Honda Jazz plaira à ceux qui ne voient pas l'intérêt de rouler dans un gros 4x4 pour aller chercher les enfants à l'école et aller une fois par trimestre chez un marchand de meubles suédois.
La Jazz est une voiture pleine de bon sens et d'astuce, une voiture sans esbroufe, totalement dans l'air du temps.


    • Honda
    • Article du 20/12/2008
      De Julien Caupeil
  • Style intérieur / extérieur 
  • Qualité et finition 
  • Ergonomie et simplicité 
  • Equipements et options 
  • Confort et suspensions 
  • Sécurité active et passive 
  • Plaisir de conduite 
  • Performances pures 
  • Agrément moteur 
  • Budget achat et carburant 
Note : 6,2 / 10
Coup de coeur :

On aime :

  • Modularité exceptionnelle
  • Moteur très silencieux en ville
  • Bonne tenue de route
  • Bonne qualité générale

On regrette :

  • Motorisation peu dynamique

Honda Fiche technique

Modèle essayé :  Honda Jazz 1.4 i-VTEC
  • Vitesse max 182 km/h
  • 0 à 100 km/h 11.9 sec
  • Conso autoroute 4.8 litres / 100 km
  • Conso mixte 5.5 litres / 100 km
  • Conso ville 6.6 litres / 100 km
  • Poids 975 kg
  • Moteur 4 cylindres en ligne
  • Cylindrée 1339
  • Carburant Essence
  • Puissance 100 ch à 6000 tr/mn
  • Couple 127 Nm dès 4800 tr/mn
  • Puissance fiscale 6 CV
  • Boîte de vitesses BVM à 5 rapports
  • Transmission Traction
  • Dimensions (L/l/H) 3.90 / 1.70 / 1.53 m
  • Réservoir 42 litres
  • Capacité coffre 399-883 dm3
  • Emissions CO2 -
17 075 €
comments powered by Disqus
 

Services

Facebook

Articles les plus partagés

Newsletter

La lettre d'information de 321 auto, ce sont des essais, de l'actualité, des promos, des fiches pratiques et bien plus encore...

Abonnement

Désabonnement

Confirmer

 
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici. Fermer