Vous êtes ici : Accueil \ Infos \  Essais auto \  Mercedes \ Mercedes Classe CLK 55 AMG Cabriolet

Mercedes Classe CLK 55 AMG Cabriolet
Mais pourquoi est-elle si méchante ?

Voitures plaisir par excellence, les cabriolets vont bientôt fleurir sur nos routes avec l'arrivée des beaux jours. De plus en plus nombreux, les privilégiés qui roulent à leur bord ont trouvé la solution pour profiter du soleil, mais peu sont ceux qui connaissent le sens profond du terme "cheveux au vent". Lunettes de soleil chaussées, bras sur la portière, 367 chevaux de course sous le pied, nous sommes sur les autoroutes allemandes. Il vaut mieux installer le filet anti-remous.

Mercedes Classe CLK 55 AMG Cabriolet
Mercedes Classe CLK 55 AMG Cabriolet

Extérieur

La Classe CLK déjà très élégante n'a pas besoin de grands artifices pour faire ressortir son côté sportif. Avec la version 55 AMG, il suffit de lever le capot. Trèves de plaisanterie, chez AMG on ne rigole pas. Ici pas de tuning ostentatoire, les potentiels acheteurs n'apprécieraient pas. Le kit carrosserie se veut donc très sobre, sans extravagances, mais légitimement agressif. Un spoiler plus offensif, des bas de caisses "maison", une nouvelle jupe arrière et quelques sorties d'échappement chromées.

Au niveau sécurité, des projecteurs bi-xénon remplacent avantageusement ceux d'origine. Un petit becquet trouve sa place sur la malle tandis que les jantes à double branches AMG s'approchent un peu plus des ailes et laisse apparaître les énormes disques ventilés / percés d'un diamètre considérable. Le rendu est du meilleur goût, surtout grâce à l'adoption du châssis sport qui abaisse la hauteur de caisse de quelques centimètres.

Intérieur

Dans l'habitacle, nous retrouvons cette ambiance sportive. Au centre, derrière le volant, juste sous les yeux du "pilote", le magnifique compteur blanc affiche 320km/h. Comment ne pas succomber à la tentation. Il faut vite trouver sa place sur les splendides sièges en cuir. Le grain très fin du cuir apporte la touche haut de gamme tandis que le sigle AMG certifie de sa qualité. Ou l'inverse... La sellerie en cuir Nappa/Nubuck est originale, elle apporte une touche de sportivité supplémentaire et change des standard actuels.

Chez AMG, la philosophie est de pendre ce qu'il y a de mieux puis de l'améliorer. La finition de base est donc une "Avantgarde" modifiée. Le GPS par exemple, est de série, afin d'éviter de rater la sortie d'autoroute une fois lancé à des allures inavouables.

La boîte de vitesses AMG Speedshift de type F1 dispose de 5 rapports et de commandes au volant. Une fois le mode manuel activé, il est possible de profiter pleinement du moteur en jouant avec les deux boutons situés derrière le volant ou simplement avec le levier de vitesses séquentiel. Après avoir jeter un rapide coup d'oil sur la jauge d'essence, nous nous rendons compte qu'il serait plus raisonnable de profiter du beau ciel bleu, calé paisiblement et ultra silencieusement à 130 km/h.

Tenue de route

Véritable vitrine technologique, la Mercedes CLK 55 AMG dispose d'une tenue de route irréprochable. Tout d'abord, les énormes pneumatiques Pirelli P-Zero Rosso montés à l'arrière en 255/35/18 sont un gage de stabilité. Les jantes de 18" permettent également le passage des énormes disques de frein. Ensuite, la suspension sport AMG active abaisse automatiquement la caisse dans les virages afin de limiter la prise de roulis.

Le châssis sport est une véritable merveille. Ultra rigide il permet, une fois l'ESP déconnecté, de contrôler les ruades du train arrière du bout des doigts. L'ABS salvateur est couplé à l'assistance au freinage d'urgence BAS et à l'antipatinage ASR. Avec 367 ch, ces équipements peuvent rapidement être dépassés par les événements, heureusement les informations remontent parfaitement au volant et il suffit de descendre alors un ou deux rapports pour repartir tout droit dans un rugissement terrible.

Moteur / Boîte

Filiale sportive de Mercedes depuis 1999, le préparateur allemand AMG doit certainement faire subir à ses mécaniciens une formation d'alchimie. Assemblé dans les locaux AMG, le bloc moteur est d'ailleurs décoré d'une plaque avec le nom du sorcier qui l'a monté. Splendide. Les 367 ch qu'il développe, sont disponibles à 5750 tr/min. Ce bloc V8 5,5 litres 24 soupapes délivre 25 ch de plus que l'ancienne version de 2001 mais presque 150 de moins que la version montée sur le SL. En effet, le CLK ne bénéficie pas du kompressor comme sur la classe E de 476 ch ou le SL de 500 ch, mais les 67 chevaux / litres suffisent amplement à combler les plus blasés. Toujours 5439 cm3, "seulement" 3 soupapes par cylindre, mais le V8 n'a nul besoin d'aller chercher la puissance haut dans les tours compte tenu de son couple important. 510 Nm sont ainsi disponibles à partir de 4000 tr/min.

Sur la route, l'accélération ultra linéaire parait interminable et s'effectue dans un rugissement de furie. Le grondement du V8 est d'autant plus impressionnant avec l'utilisation du kickdown ou des sélecteurs au volant de la boîte auto à 5 rapports. A l'échappement, le vrombissement devient monstrueux et doit certainement faire peur aux personnes que l'on double. Le 0 à 100 km/h ne demande pas plus de 5,4 s malgré les 1820 kg du cabriolet. Les consommations s'en ressentent avec une moyenne de 12,1 litres / 100 km et de 17,5 litres en ville. La vitesse maximum est limitée électroniquement à 250 km/h, les freins hautes performances (disques composites à l'avant) sont donc les bienvenus.

Conclusion

Sans réelle concurrence, la Mercedes CLK 55 AMG cabriolet se veut exclusive. Pour 95 550 ¤, le but est atteint.

La M3 cabriolet coûte près de 30 000 ¤ de moins, la boîte mécanique BMW est plus sportive mais son V6 moins noble.

Cet écart de prix est justifié par une finition sans faille, une technologie avancée et le moteur associé, monté à la main chez AMG.


    • Mercedes
    • Article du 24/05/2005
      De Stéphane Capela
  • Style intérieur / extérieur 
  • Qualité et finition 
  • Ergonomie et simplicité 
  • Equipements et options 
  • Confort et suspensions 
  • Sécurité active et passive 
  • Plaisir de conduite 
  • Performances pures 
  • Agrément moteur 
  • Budget achat et carburant 
Note : 9,2 / 10
Coup de coeur :

On aime :

  • Plaisir de conduite
  • Ligne
  • Moteur

On regrette :

  • Prix
  • Capote en toile

Fiche technique

Modèle essayé :  Mercedes Classe CLK 55 AMG Cabriolet
  • Vitesse max 250 km/h
  • 0 à 100 km/h 5.4 sec
  • Conso autoroute 8.7 litres / 100 km
  • Conso mixte 12.1 litres / 100 km
  • Conso ville 17.5 litres / 100 km
  • Poids 1820 kg
  • Moteur V8
  • Cylindrée 5439
  • Carburant Essence
  • Puissance 367 ch à 5750 tr/mn
  • Couple 510 Nm dès 4000 tr/mn
  • Puissance fiscale 28 CV
  • Boîte de vitesses BVA Tiptronic S 5 rap ...
  • Transmission Propulsion
  • Dimensions (L/l/H) 4.64 / 1.74 / 1.41 m
  • Réservoir 62 litres
  • Capacité coffre 276 dm3
  • Emissions CO2 290 g/km
95 500 €
comments powered by Disqus
 

Services

Facebook

Articles les plus partagés

Newsletter

La lettre d'information de 321 auto, ce sont des essais, de l'actualité, des promos, des fiches pratiques et bien plus encore...

Abonnement

Désabonnement

Confirmer