Vous êtes ici : Accueil \ Infos \  Essais auto \  Skoda \ Skoda Fabia RS

Skoda Fabia RS 1.9 TDI BM6
RSpectable

Bien plus qu'une alternative économique aux petites françaises, la Fabia est aujourd'hui une concurrente très sérieuse. Avec la RS, Skoda ne prétend pas sortir une sportive d'exception mais fait une superbe démonstration de son savoir-faire.

Skoda Fabia RS
Skoda Fabia RS

Présentation

Il y avait déjà une RS chez Skoda : l'Octavia dotée du 1.8 T de 180 chevaux . Un véhicule très efficace et très bien placé en terme de prix. Et bien, il y en aura désormais une deuxième : la Fabia, qui a choisi de rouler au gasoil en adoptant le fameux TDI 130 à injecteurs-pompe qui équipe déjà bon nombre de modèles au sein du groupe volkswagen.

Une sportive qui carbure au mazout ? Je devine l'étonnement qui vous saisit à la découverte de cette alliance iconoclaste. Néanmoins, le bébé est né sous les meilleures auspices, car malgré ce mariage contre-nature le nouveau-né affiche une vitalité remarquable sans pour autant être trop gourmand. Performance & économie : peut-être la martingale qui saura vous séduire ?

Extérieur

A l'origine de cette version RS, il y a l'engagement, fin juillet 2003, de la Fabia en WRC. La bête de course qui participe à cette compétition doit impérativement être dérivé d'un véhicule de série (25 000 exemplaires) et mesurer minimum quatre mètres.

Rappelez-vous, c'était il y a quelques années, vous étiez encore jeune et beau, quelques cheveux en plus, on rêvait d'an 2000 et de victoire en rallye, et Peugeot avait piqué sa 206 à l'EPO mécanique pour lui faire des pare-chocs à la Lara Croft et avoir le modèle de série qui lui permette d'homologuer sa 206 WRC. Aujourd'hui, l'Histoire se répète et Skoda aussi sort ses griffes ! Voilà pourquoi la Fabia RS mesure exactement 4002 mm de long (au lieu de 3960 mm). L'astuce : des boucliers avant et arrière spécifiques, plus ronds, plus enveloppants et surtout plus longs ! Vous y rajoutez des prises d'air « Maranello » - n'oubliez pas de bomber le torse ! - et l'illusion est parfaite.

La greffe est très réussie et un oil non averti ne remarquera pas le subterfuge. Les phares de la Fabia gardent toute leur élégance et la calandre cerclée de chrome est toujours une réussite. Quelques indices pour repérer une RS : les antibrouillards ronds, les étriers de freins Skoda Motorsport verts - oui, le côté émeraude jure un peu, mais rappelez-vous, c'est à la fois la couleur de la marque et celle de l'espoir - la sortie d'échappement chromée et le becquet arrière. En bref, pas d'excentricité mais une belle homogénéité, des lignes respectées et une discrétion de bon goût.

Intérieur

A l'intérieur la sobriété est également de mise. Les sièges sport en tissu bicolore semble un peu durs de prime abord mais s'avèrent particulièrement confortables sur un long trajet.
Le volant trois branches est gainé de cuir, tout comme le levier de vitesse et le frein à main : la qualité est au rendez-vous.

Les autres modifications sont désormais classiques pour les petites sportives : pédalier alu, compteurs spécifiques - qui manquent légèrement de lisibilité- et seuils de portes siglés. Skoda n'innove pas énormément mais toutes les modifications apportées par rapport au modèle de base bénéficient d'un soin particulier et rien ne fait toc.

L'ergonomie de l'habitacle est irréprochable, tous les matériaux semblent être là pour durer.

Tenue de route

Le châssis de la Fabia a été abaissé de 15 mm sur la RS mais il ne faut pas vous attendre à une sportive radicale : Skoda a délibérément choisi de préserver le confort à bord de cette voiture. La RS ne vire pas franchement à plat, mais il faudra sacrément forcer avant de faire perdre l'équilibre à ce petit animal.

Campée sur des roues de 16" la RS a un comportement très sain, la direction est précise sans être trop ferme. Elle reçoit en outre 4 freins à disques mais sur ce point le bilan est plus mitigé. En utilisation courante ce n'est pas choquant mais en conduite sportive ou dans le cas d'un arrêt d'urgence, les freins se montre nettement sous-dimensionnés par rapport au potentiel de la voiture et les roues se bloquent parfois avant que l'ABS ne se déclenche.

Par contre, la tenue de route est remarquable, sans pour autant sacrifier le confort. Vous pouvez attaquer en courbe, la RS tiendra parfaitement la route, et si l'arrière chasse dans un virage abordé trop vite c'est pour mieux vous replacer dans l'axe de sortie, le châssis restant presque toujours horizontal. L'assiette rabaissée de 15 mm assure une excellente stabilité, bien secondée évidemment par l'électronique : ESP, antipatinage, blocage électronique du différentiel. Si vous sortez de la route, vous ne pourrez vous en prendre qu'à vous-même : la RS aura vraiment tout fait pour vous éviter cette mésaventure !

Mais le plus étonnant avec cette voiture c'est son extraordinaire polyvalence : maniable en ville, plaisante en campagne, elle est également royale sur autoroute où elle fait preuve d'une stabilité de routière !

Pour un peu, on se prendrait pour Didier Auriol au volant de la Fabia WRC qu'il conduit depuis cet été au championnat du monde des rallyes, mais attention aux excès de vitesse : cachés derrière les chicanes des départementales, les petits bonhommes bleus avec des képis ne sont pas des commissaires de course ! Vous pouvez jouer avec la (mini-)bête, mais gardez une main sur les rênes si vous ne voulez pas dédicacer la jolie photo que prendront les gendarmes si vous écrasez un peu trop l'alu de la pédale de droite.

Moteur

Diesel, 4 cylindres, 1.9, TDI, 130 ch, injecteurs-pompe. vous avez déjà entendu ça quelque part ? Rien de nouveau côté motorisation si ce n'est que Skoda récupère de plus en plus vite les blocs Volkswagen ! Ce moteur convient parfaitement à la Fabia, il est bien insonorisé, les vibrations dans l'habitacle sont maîtrisées et le rapport consommation / performances est bluffant. Même si le moteur ne subit aucune modification d'une marque à l'autre les sensations peuvent être radicalement différente.

Le TDI 130 semble violent sous ce capot d'une Ibiza, ici il reste très coupleux mais semble plus facile à maîtriser, plus adaptée à une conduite coulée et au final bien plus agréable. Certes, vous n'aurez pas beaucoup de reprise sur les derniers rapports, mais de toute manière vous n'aurez jamais l'occasion de tester l'accélération entre 180 km/h et 205 km/h (vitesse maximale sur circuit) si vous êtes respectueux du code de la route. Sur les premiers rapports et à bas régime la RS offre une réactivité et une vivacité étonnantes qui vous permettront de rêver quelques instants à votre carrière avortée de coureur automobile. De 0 à 100 km/h en moins de 10 secondes, pour un Diesel, ce n'est pas mal du tout, vous ne trouvez pas ? Et vous ne consommez même pas 6 litres aux 100 ! Même sur autoroute, vous économisez, grâce au sixième rapport de la boîte. Une fois de plus le caractère est plus celui d'une bourgeoise à fort potentiel que celui d'une sportive pure et dure.

Conclusion

En France il est particulièrement difficile de se défaire d'une mauvaise image de marque. Mais prenons le contre-exemple Audi : il y a 10 ans cette marque ne signifiait pas grand chose en France et avait une image très vieillotte outre-Rhin. Désormais Audi fait office de référence dans de nombreux domaines. Ce redressement n'est s'est pas fait grâce à la publicité mais grâce à des produits de qualité.

Aujourd'hui Skoda présente sur le marché des véhicules au design élégant, au châssis irréprochable, avec des mécaniques extrêmement fiables pour un prix serré. Que demande le peuple ?


    • Skoda
    • Article du 30/09/2003
      De Pascal Viguié et Julien Caupeil
  • Style intérieur / extérieur 
  • Qualité et finition 
  • Ergonomie et simplicité 
  • Equipements et options 
  • Confort et suspensions 
  • Sécurité active et passive 
  • Plaisir de conduite 
  • Performances pures 
  • Agrément moteur 
  • Budget achat et carburant 
Note : 9 / 10

On aime :

  • Insonorisation
  • Confort sur autoroute
  • Qualité de finition
  • Polyvalence

On regrette :

  • Freinage
  • Habitacle austère

Skoda Fiche technique

Modèle essayé :  Skoda Fabia RS
  • Vitesse max 206 km/h
  • 0 à 100 km/h 9.5 sec
  • Conso autoroute 4.5 litres / 100 km
  • Conso mixte 5.5 litres / 100 km
  • Conso ville 7.1 litres / 100 km
  • Poids 1245 kg
  • Moteur 4 cylindres
  • Cylindrée 1896
  • Carburant Diesel
  • Puissance 130 ch à 4000 tr/mn
  • Couple 310 Nm dès 1900 tr/mn
  • Puissance fiscale 7 CV
  • Boîte de vitesses BVM à 6 rapports
  • Transmission Traction
  • Dimensions (L/l/H) 4.00 / 1.65 / 1.44 m
  • Réservoir 45 litres
  • Capacité coffre 260 dm3
  • Emissions CO2 -
17 990 €
comments powered by Disqus
 

Services

Facebook

Articles les plus partagés

Newsletter

La lettre d'information de 321 auto, ce sont des essais, de l'actualité, des promos, des fiches pratiques et bien plus encore...

Abonnement

Désabonnement

Confirmer

 
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici. Fermer