Dacia Monospace - Un an avant la présentation officielle !

Dacia Monospace
Dacia Monospace 2012

Plus d'un an avant sa présentation, nous vous dévoilons les lignes exactes du futur monospace Dacia. Si son nom n'est pas encore connu, nous savons déjà qu'il sera décliné en deux versions : une pour les particuliers et l'autre, utilitaire, destinée aux professionnels.

Exclusif !

En juin dernier, Renault annonçait l'ouverture pour début 2012 d'une usine à Tanger, au Maroc, à laquelle sera confiée la production des véhicules développés sur la plate-forme B0 de l'alliance Renault-Nissan.

Traduisez par cela : tous les dérivés de la Dacia Logan, y compris ce futur monospace attendu pour l'été 2012. Ce sera le cinquième membre de la famille Dacia après les berlines Logan et Sandero, le break Logan MCV et le véhicule de loisirs Duster.

Modularité basique

Baptisé en interne J92, ce monospace compact long d'environ 4,50 m, soit un format comparable à celui du Renault Grand Scénic, disposera d'un habitacle logeant jusqu'à sept adultes.

Question modularité, pas de surprise. Il reprendra les sièges de la Logan MCV, à savoir une banquette de second rang découpée au format 2/3-1/3, et deux sièges dans le coffre. Tous seront repliables en portefeuille et amovibles afin de dégager un espace maximal. Quand la Logan MCV engloutit jusqu'à 2 350 litres en configuration à deux places, le monospace devrait offrir davantage du fait de son pavillon placé plus haut.

Du style

La calandre de ce monospace Dacia évoque immédiatement le concept Duster présenté en mars 2009 au Salon de Genève. Ses panneaux de carrosserie travaillés sur les ailes avant et arrière ainsi qu'au niveau des custodes confirment - après le Duster - un certain souci de l'esthétique de la part du constructeur.

On est bien loin de la première Logan ! D'ailleurs, contrairement à la Logan MCV, le monospace Dacia soigne sa chute de pavillon avec un toit plongeant vers l'arrière qui limite
visuellement l'effet cube de sa silhouette.

Moteurs éprouvés

Sans surprise, ce nouveau modèle Dacia utilisera des organes mécaniques éprouvés pour d'évidentes raisons de coûts et de fiabilité. Ainsi, le diesel 1.5 dCi devrait donc être de la partie dans ses déclinaisons de 90 et de 105 ch.

C'est cette motorisation qui assurera d'ailleurs la plus grande part
des ventes, alors que le modèle essence (probablement le 1.2 TCE de 100 ch) sera moins demandé sur notre marché.

Prix planchers

Le tarif, c'est le point fort de Dacia et la raison d'être de la marque. Avec le monospace, la stratégie est simple : proposer l'espace du Renault Grand Scénic au prix de la Modus !

Il faudra compter environ 13 000 € pour la version à essence, alors que le diesel devrait être commercialisé aux alentours des 15 000 €. Ce sera quelque 2 000 € de plus que le break Logan MCV à sept places, mais avec les avantages liés au monospace, comme l'assise en hauteur, et un style plus avenant.

Version utilitaire

Le monospace Dacia fera coup double avec une version utilitaire : le projet K67, duquel aboutira le futur Renault Kangoo long qui, dans certains pays, sera commercialisé sous le blason Dacia.

Cette version disposera de portes latérales coulissantes et d'un panneau arrière doté de portes à ouverture asymétrique dans l'esprit de celles de la Logan MCV. Néanmoins, elle partagera le reste de ses panneaux de carrosserie (pavillon, ailes avant, capot) avec le monospace Dacia.

Renault assemble déjà depuis 2003 les Kangoo utilitaires ainsi que les versions familiales dans l'usine de Casablanca, laquelle se charge également de la fabrication des Logan et des Sandero. Mais sa capacité est limitée à 70 000 unités annuelles. Les deux modèles J92 et K67 seront donc logiquement assemblés sur la même chaîne du nouveau site de Tanger.

Production

La marque Roumaine tourne aujourd'hui à plein régime sur son site de production local, sis à Pitesti (300 000 véhicules par an). L'ouverture de la nouvelle usine de Tanger au Maroc sera donc une bouffée d'oxygène. De par sa situation géographique aux portes de l'Europe, ce site permettra de réduire notablement les délais de livraison de ses modèles. Comptez aujourd'hui officiellement 4 mois pour le Duster (dans les faits, le délai peut s'allonger à six mois).

Renault annonce par ailleurs que la quasi-totalité (95 %) de la production de l'usine de Tanger (400 000 unités annuelles) sera écoulée sur le marché européen. L'exportation aura lieu par bateau via le port de Tanger à destination des ports français de Sète et de Saint-Nazaire. Renault, par l'intermédiaire de la Société marocaine de construction automobile (SOMACA), assemble déjà depuis juin 2005 la Logan dans l'usine de Casablanca dont le quart de la production est destiné à l'exportation, notamment pour le marché européen.

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

Retrouve-nous sur

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici . Fermer