Audi Rs4 - Pour papas pressés

Audi Rs4
Audi Rs4

On peut opter pour un break Audi pour la praticité du hayon et le volume de chargement. Mais on peut également s'intéresser à l'autre extrémité de l'auto, surtout si le capot recèle un V8 4.2 de 450 ch.

Commercialisation au printemps
A partir de 80 000 € (estimation)

C'est une tradition chez Audi, les versions de pointe RS n'apparaissent que tardivement dans la carrière d'un modèle.

La nouvelle RS4 n'échappe pas à la règle et aura patiemment attendu le restylage du break A4 sur lequel elle a été développée.


Audi indique par ailleurs que ce modèle de pointe sera uniquement proposé sous la silhouette du break, alors qu'il existait également auparavant une berline et un cabriolet.

Cela est parfaitement logique puisque ces silhouettes sont désormais appliquées à la gamme A5 et logiquement badgées RS5.

V8 atmo sous le capot

D'ailleurs la RS4 reprend le bloc de la RS5 : un moteur V8 4.2 atmosphérique développant 450 ch pour une valeur de couple de 430 Nm.

Soit seulement 7 ch de moins que la Mercedes Classe C 63 AMG qui dispose d'une architecture mécanique similaire, mais dont la cylindrée est bien plus importante : 6.2 litres.


C'est pour faire jeu égal avec sa rivale à l'étoile que le noble propulseur de la RS4 a été préféré au nouveau V8 4.0 biturbo qui développe de 420 ch dans les S6 et S7 Sportback et 520 ch dans la S8.

Il est relié via une boîte robotisée S tronic à la transmission quattro. De quoi expédier l'exercice du 0 à 100 km/h en 4,7 secondes une valeur comparable à celle d'une Porsche 911.

La vitesse maximale est limitée à 250 km/h mais une option permet de passer outre pour alors atteindre 280 km/h.

Peinture de guerre

Pour se distinguer des autres A4, la RS4 adopte des ailes élargies et chausse des jantes de 19 pouces en série, une monte optionnelle permet de passer en 20 pouces.

La calandre dont les coins supérieurs sont biseautés depuis le restylage intervenu en début d'année est habillée d'une grille spécifique aux versions RS.

Le bouclier, largement aéré s'achève en partie basse par une lame couleur aluminium qui est assortie aux coques de rétroviseurs.

L'habitacle marque lui aussi sa différence avec d'exclusives touches de carbone appliquées face au passager, sur le bandeau de contreporte et sur la console centrale.

par 'Didier Ric'.

À lire sur le même thème

Retrouve-nous sur les réseaux sociaux

RETROUVE-NOUS SUR

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici. Fermer