Future Renault Twingo III : photos exclusives de la Twingo de 2014

par
Renault TwIngo
Contrairement à l'ancienne Twingo qui n'était disponible qu'en trois portes, cette troisième génération ne sera proposée qu'en cinq portes afin de faciliter l'accès à bord.

D'après L'argus, ces photomontages pourraient préfigurer la future Renault Twingo qui sera dévoilée officiellement au printemps 2014.

Elle conservera le même nom, mais n'aura plus grand-chose en commun avec le modèle actuel. La future Renault Twingo III – dont L'argus a publié des photomontages – marquera une vraie rupture sur le plan du style. Elle s'inspira profondément des concept-cars Twin'Z et Twin'Run, dévoilé au printemps dernier.


« La future Twingo fera oublier le manque d'audace du modèle actuel. Elle reviendra aux fondamentaux du premier modèle (commercialisé de 1993 à 2007, ndlr) en offrant une bonne habitabilité et un design attrayant », déclare un journaliste de L'argus.


> A LIRE. Essai de l'actuelle Renault Twingo restylée

Moteur à l'arrière et propulsion

Développée en partenariat avec Smart, cette future Twingo étonne par son architecture.


> A LIRE. Renault se retire du projet de microcitadine avec Smart


En effet, le moteur ne prendra pas place sous le capot mais sous le plancher de coffre. La Twingo sera alors une vraie propulsion.


Un choix technique qui a des avantages mais aussi des inconvénients. « Le moteur à l'arrière permet d'optimiser le rapport encombrement/habitabilité et d'améliorer la maniabilité en ville. Mais cette architecture risque de réduire la capacité de chargement et la modularité car la banquette arrière ne sera plus coulissante », affirme le journaliste de L'argus.


« Moteur à l'arrière, propulsion, 5 portes, cette future Twingo marque une vraie révolution »


De leur côté, les internautes semblent inquiets. « Propulsion = sortie de route », « la propulsion en hiver avec le verglas et la neige n'augure rien de bon », « la propulsion est un cercueil ambulant en hiver » peut-on lire sur les forums.


D'autres appréhendent la tenue de route : « La propulsion arrière va obliger à rouler en drift dans les virages comme à l'époque de la R8 ». Et le manque d'adhérence du train avant : « A cause du moteur à l'arrière, il va falloir lester le coffre avec un sac de sable comme à l'époque de la Dauphine ».


Bien sûr, la future Twingo ne réclamera aucun talent de pilotage. Et devrait décevoir les amateurs de drift. Car comme toutes les voitures modernes, la puissance sera bridée par de nombreux équipements électroniques.

100% essence

Selon L'argus, la future Twingo n'aura pas de moteur diesel à cause de « la norme Euro 6 qui impose un système de dépollution trop coûteux pour une citadine ».


Elle délaissera également ses anciens blocs à 4 cylindres contre deux moteurs essence à 3 cylindres : un petit 1 litre atmosphérique d'environ 75 ch, et le 0,9 TCe (turbo) de 90 ch des Clio et Captur. La transmission pourra être assurée par la boîte EDC à double embrayage.


> A LIRE. Essai de la nouvelle Renault Clio IV dCi


Enfin, Renault ne devrait pas proposer de version électrique de sa future Twingo pour « éviter la concurrence interne, notamment avec la Zoé », précise L'argus.

Rendez-vous au printemps 2014

La future Renault Twingo sera dévoilée au printemps 2014 lors du salon de Genève. D'après L'argus, elle sera commercialisée à l'été 2014 à un prix débutant à 10 000 € environ.

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

Retrouve-nous sur

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici . Fermer