6 bonnes raisons d'acheter la nouvelle Hyundai i10

par
Hyundai I10
Version essayée : Hyundai I10 1.2 Pack Sensation

Galerie : 25 photos

Avis sur la Hyundai I10

Note 321Auto

7 / 10

On aime

  • Style sympathique
  • Agréable à conduire
  • Maniabilité en ville
  • Insonorisation soignée
  • Equipement
  • Garantie 5 ans

On regrette

  • Visibilité arrière médiocre
  • Direction peu précise sur voies rapides
  • Aucune personnalisation

1. Elle a un joli look

Parler du design d’une voiture est un acte purement subjectif. Mais je ne me risque pas trop à dire que la nouvelle Hyundai i10 est réussie. D’ailleurs, les nombreux regards que la Coréenne a attiré durant mon essai semble me donner raison.

> A VOIR. Les photos de la nouvelle Hyundai i10

Il faut reconnaitre que la nouvelle i10 a soigné son style. Grande bouche, boucliers enveloppants, regard méchant, habitacle coloré : Hyundai a enfin compris que le design est l’un des principaux critères d’achat d’une citadine en Europe.

Dommage que le constructeur Coréen ne soit pas allé jusqu’au bout de la démarche en proposant un programme de personnalisation similaire à celui de la Fiat 500. Une Hyundai i10 avec deux bandes sur le capot et frappée du drapeau Coréen, ça aurait eu de la gueule non ?

2. Elle propose des équipements modernes

Quand l’ancienne Hyundai i10 se contentait de quatre airbags et d’une connexion Bluetooth, la nouvelle venue fait un sacrée bond en avant en terme d’équipement.

Ma version grand luxe « Sensation » dispose d’un antidérapage ESP, d’un système d’aide au démarrage en côte, de feux de jour à LED et d’un volant en cuir.

La dotation peut s’enrichir d’équipements en option dignes du segment supérieur : régulateur de vitesse, démarrage sans clé, climatisation automatique, radars de recul, GPS nomade. Rares sont les voitures à en proposer autant à ce niveau de gamme.

3. Elle est spacieuse et pratique

Par rapport à l’ancien modèle, la nouvelle Hyundai i10 a grandi de 8 cm. Avec une longueur de 3,67 m, elle reste dans des proportions raisonnables pour une petite citadine.

> A LIRE. Essai Hyundai i10 1.1 (2008)

Mais elle offre plus de place à l’arrière (deux adultes se sentiront à l’aise), dispose de nombreux rangements à bord et le coffre est suffisamment volumineux (252 litres) pour y ranger les achats de Madame après une journée de shopping.

La nouvelle i10 est aussi pratique grâce à sa banquette rabattable permettant le chargement d’objets plus encombrants et son seuil de chargement bas. Un regret cependant : elle ne dispose pas d’une banquette coulissante comme sur la Renault Twingo.

> A LIRE. Essai Renault Twingo TCe 100 Gordini

4. Elle est bien finie pour une citadine

A bord de l’i10, il n’y a aucune tôle apparente comme sur la plupart des citadines. Hyundai a soigné la qualité de fabrication.

Si les plastiques de la planche de bord n’ont pas encore l’aspect flatteur d’une berline allemande, la qualité des assemblages et des finitions ne sont pas sujets à la critique.  A ce chapitre, la Coréenne fait nettement mieux que ses rivales directes, Fiat 500 et Renault Twingo.

5. Elle est agréable à conduire

En ville, la Hyundai i10 fait merveille. Elle se faufile partout grâce à sa direction sur-assistée et son diamètre de braquage court (9,5 m). Jusque-là rien d'étonnant pour une citadine.

Mais là où la nouvelle i10 surprend c’est qu’elle n’est pas désagréable à conduire sur voies rapides. Son moteur essence 1.2 litre de 87 ch est assez volontaire et autorise des accélérations correctes.

Malgré l’absence d’un sixième rapport, le niveau sonore est très correct pour une petite voiture. On entend davantage les bruits de roulements et aérodynamiques que ceux du moteur.

6. Elle est moins chère que la concurrence

Une Hyundai i10 avec le plus gros moteur (1.2 litre de 87 ch) et la finition la plus luxueuse (Sensation) coûte 13 000 €.

C’est 400 € moins cher qu’une Renault Twingo 1.2 Intens (13 400 €), 1200 € de moins qu’une Opel Adam 1.4 litre 87 ch Jam (14 200 €) et près de 2800 € de moins qu’une Fiat 500 0.9 TwinAir 85 ch Lounge (15 760 €) !

La citadine Coréenne enfonce le clou par une dotation complète et surtout une garantie de 5 ans, contre deux à trois ans maximum pour ses rivales.

La seule citadine capable de lui tenir tête est sa cousine Kia Picanto, mieux équipée en finition Premium (sellerie mi-cuir, radio 6 HP, rétroviseurs rabattables électriquement), garantie 7 ans et vendue à un tarif similaire (13 200 €).

> A LIRE. Essai Kia Picanto 1.0 Motion

BILAN DE L'ESSAI

La nouvelle Hyundai i10 tient ses promesses. Elle ne manque pas d’arguments qui devraient séduire les automobilistes à la recherche d’une petite voiture pratique, pas trop chère et au look sympa.

C’est selon moi le meilleur choix du moment. En attendant l’arrivée de la future Renault Twingo à l’automne 2014 ?
  • Style intérieur / extérieur
  • Qualité et finition
  • Ergonomie et simplicité
  • Equipements et options
  • Confort et suspensions
  • Sécurité active et passive
  • Plaisir de conduite
  • Performances pures
  • Agrément moteur
  • Budget achat et carburant

Note 7 / 10

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

Retrouve-nous sur

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici . Fermer