Essai Nissan Qashqai 2 : lâge de la maturité

par 'Benoît Solivellas'.
Nissan QashqaI
Version essayée : Nissan QashqaI

Galerie : 16 photos

Avis sur la Nissan QashqaI

Note 321Auto

7 / 10

On aime

  • Comportement routier
  • Coffre plus important
  • Équipements high-tech
  • Souplesse du moteur 1,2l essence
  • Style plus affirmé

On regrette

  • Confort avec les jantes de grand diamètre
  • Tarif en légère hausse
  • Modularité limitée
Succéder à un modèle à succès comme le premier Nissan Qashqai n'a rien d'aisé. Ce Crossover compact s'est imposé comme le précurseur d'un segment maintenant bien établi et a longtemps dominé la concurrence. Sa formule de véhicule différent au tarif de berline a séduit plus de deux millions de clients en 7 ans de commercialisation et son successeur se doit donc de trouver les bons arguments pour prolonger ce succès.

Un Crossover plus affirmé


Plus long de cinq centimètres, ce Qashaqai de seconde génération se distingue par des traits plus saillants, un capot plat haut perché et un regard plus expressif. Il se débarrasse ainsi des rondeurs de la première génération, héritées d'une période où les Nissan cultivaient le style passe partout.

Modularité d'une berline


Les quelques centimètres gagnés se traduisent à l'intérieur par un volume de coffre en hausse de 20 litres. De forme régulière, cet espace de 430 litres se situe dans la moyenne du segment mais reste bien inférieur à celui d'un monospace comme le Renault Scenic qui totalise 522 litres. Le Qashqai n'a d'ailleurs rien d'un monospace, la modularité et les espaces de rangement se limitent aux prestations d'une berline. L'espace dédié aux passagers reste sensiblement identique par rapport à la première génération et il n'est désormais plus possible d'opter pour une version rallongée (Qashqai +2), la marque ayant décidé de la remplacer par le nouveau X-Trail.

Finition en progrès...à l'avant


La qualité des matériaux utilisés à bord est elle aussi en hausse. Si l'espace arrière semble délaissé par cette montée en gamme (les contre-portes restent en plastique dur), l'avant profite d'une présentation plutôt sérieuse. Quelques touches de plastique brillant viennent ponctuer les surfaces mousses et sur les version les mieux dotées, les deux écrans LCD donnent une touche high-tech. La dalle LCD couleur du tableau de bord affiche les informations de bord tandis que l'écran tactile de la console centrale (7 pouces) s'occupe du multimédia et de la navigation. L'ergonomie reste assez bien pensée mais assez classique, sans innovations notable.

Un oeil à 360 degrés


Le conducteur pourra toutefois compter sur quelques réjouissances électroniques. Avec les deux finitions supérieures (Tekna et Connect Edition), on retrouve le dispositif de sécurité Safety Shield qui scrute les alentours du véhicule grâce à une série de capteurs urltra-sons installés dans les boucliers avant et arrière. Ils détectent en premier lieu le marquage au sol et un sonnerie est émise après chaque dérive sans clignotant. C'est très efficace... trop même. La moindre ligne continue présente sur une route de campagne est détectée et si vous coupez votre virage en mordant sur la voie de gauche (ce qui est très fréquent sur les routes de montagne), l'alerte retentit. Mieux vaut donc le désactiver et ne l'utiliser que pour les longs trajets autoroutiers où le risque d'assoupissement est important. Le dispositif, très complet, propose d'autres fonctions comme les feux de route intelligents, la reconnaissance des panneaux de circulation et un freinage d'urgence automatique.
Il est également possible de compléter cette panoplie par le système d'aide au stationnement (IPA), affichant une vue à 360 degrés autour du véhicule grâce à quatre caméras.

L'assiette sous contrôle


Sur route, le Qashqai 2 bénéficie d'un changement technique conséquent. Il repose désormais sur la nouvelle plateforme CMF de l'alliance Renault Nissan et gagne à ce titre 40 kg. Sans lourdeurs dans son comportement, le Crossover bénéficie aussi du « Nissan Chassis Control » chargé de corriger les irrégularités de l'assiette du véhicule par des micro freinages. Des capteurs installés sur les suspensions détectent les mouvements de caisse et une petite pression ciblée sur le frein de l'une des quatre roues provoque un mouvement opposé. On le ressent notamment en virage où la voiture fait preuve d'une bonne stabilité. Les suspensions offrent un bon niveau de confort, à condition de rester modeste sur la taille de jante. Les montes 19 pouces occasionnent en effet une perte conséquente de douceur comparé à des jantes de 17 pouces.
 

Le moelleux de l'essence


Côté motorisation, nous avons pu prendre en main deux versions. Le premier, le bloc essence 1,2 DIG-T 115 ch, s'est montré le plus agréable, doux et silencieux. Suffisamment dynamique pour une conduite de tous les jours, les rapports de sa boite à six rapports  ont simplement tendance à le brider lorsqu'il s'agit de relancer sur route. Il ne faut pas hésiter à jouer de la boite, d'une précision d'ailleurs discutable.
Le diesel 1,5 dCi 110 ch, emprunté lui aussi à Renault, n'apporte pas de gain spectaculaire en agrément même si son couple est plus élevé. Plus sonore, il s'est contenté d'une moyenne de 7 litres aux 100 km sur un parcours mixte.

Bilan de l'essai


Plaisant à conduire et mieux fini, le Qashqai 2 fait donc un bon en avant. Ses tarifs grimpent aussi de 950 euros à 1.800 euros, mais cela se justifie par une meilleure dotation en équipements. Le premier prix atteint 21.490 euros, un tarif qui reste comparable à celui d'une berline équivalente.
  • Style intérieur / extérieur
  • Qualité et finition
  • Ergonomie et simplicité
  • Equipements et options
  • Confort et suspensions
  • Sécurité active et passive
  • Plaisir de conduite
  • Performances pures
  • Agrément moteur
  • Budget achat et carburant

Note 7 / 10

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

Retrouve-nous sur

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici . Fermer