Mazda Mx-5 - Plaisir, plaisir, plaisir...

par 'Julien Caupeil'.
Mazda Mx-5
Version essayée : Mazda Mx-5 3rd Generation Limited
Essence - 160 ch - 7.7 litres / 100 km - Fiche technique
28 €

Galerie : 50 photos

Avis sur la Mazda Mx-5

Note 321Auto

7,8 / 10

On aime

  • Châssis agile
  • Tarif raisonnable
  • Super look
  • Décapotage très rapide

On regrette

  • Volant trop grand
  • Moteur 2.0 litres bruyant
  • Boîte 6 mal étagée

La mignonnette

Pour ne pas briser le mythe, il fallait que le MX-5 soit reconnaissable du premier coup d'oeil, il fallait que l'esprit demeure malgré une refonte totale.
Les lignes restent donc simples et le gabarit similaire, les passagers sont placés un peu sur l'arrière du véhicule pour conserver un capot assez long et assurer une répartition idéale des masses : 50% à l'avant, 50% à l'arrière. Les nostalgiques des feux escamotables n'ont pas été entendus, ce sont des optiques ovoïdes fixes au dessin extrêmement épuré qui prennent place sur le museau du MX-5.
L'évolution esthétique la plus marquante concerne les passages de roues qui rappellent ceux de l'original coupé 4 portes de la marque, le RX-8. Ces nouvelles formes musculeuses donnent plus de virilité à l'engin. Toutes les lignes sont très rondes, les boucliers sont parfaitement intégrés à la carrosserie et totalement peints dans la couleur de la caisse. Vous ne serez pas forcément à l'aise pour garer votre MX-5 en ville, mais esthétiquement c'est une grande réussite.
La partie arrière est encore plus fidèle à l'ancienne mouture, optiques translucides et double sortie d'échappement chromées viennent moderniser le style avec subtilité.
Le coffre gagne 10 litres pour passer à 150 litres au total, juste suffisant pour un week-end en amoureux, rappelons que la majorité des clients du MX-5 on déjà une voiture pour tous les jours.

Habitacle

Le traitement de l'intérieur est assez minimaliste, il faut rappeler que le credo de la MX-5 est : "High performance and low cost", le superflu n'est donc pas le bienvenu à bord. On trouvera tout de même des commandes au volant qui font leur apparition pour le système audio Bose qui a été développé spécialement pour le MX-5. Il y a désormais 4 airbags de série et les sièges chauffants viennent agrandir la période d'utilisation décapotée.
Le tableau de bord est d'une lisibilité irréprochable avec ses larges joncs chromés. Le diamètre du volant est toujours un peu grand par rapport au style de conduite induit par la voiture. Les sièges proposent un confort honorable et on s'habitue vite à l'énorme tunnel de transmission qui traverse l'habitacle.

Le progrès est spectaculaire au niveau de la qualité des matériaux, pas de luxe ostentatoire, mais le MX-5 semble taillé pour durer.

Côté capote, le MX-5 reste fidèle à un système manuel, qui a été amélioré puisque l'on peu désormais fermer depuis l'intérieur. Par rapport à une capote électrique, les avantages sont les suivants : gain de poids, ouverture et fermeture effectués en une poignée de secondes (moins de 5 avec un peu d'entraînement).
Un hard top parfaitement intégré sera disponible en début d'année 2006 et il semblerait que les cartons de Mazda contiennent un projet assez avancé de toit rigide rétractable histoire faire de l'ombre à des voitures beaucoup plus chères et bien moins drôles telles que la Mercedes SLK ou la Lexus SC 430 !

Série limitée

Notre première voiture d'essai était une "3rd Generation Limited", une série limitée célébrant le retour en fanfare de celle que nous avons toujours envie d'appeler la "Miata".
Les spécificités de cette finition sont les suivantes :
- Jantes 17" au design spécifique
- Montant de pare-brise chromés
- Sellerie en cuir rouge
- Couleur spécifique : Velocity Red (qui se positionne entre le rouge classique et le bordeaux).
- Chromes sur la calandre, les anti-brouillards et les répétiteurs latéraux (qui sont d'ailleurs le seul et unique élément commun avec la précédente génération de MX-5)
Ainsi parée, la voiture a un look très high-tech et on regrette que tous ces ornements ne soient pas disponibles en option sur le reste de la gamme. Sur les 3500 exemplaires disponibles dans le monde il n'y en aura qu'une quarantaine pour la France, il faut donc vous précipiter chez votre concessionnaire si vous voulez avoir un MX-5 tuné par le constructeur !

84 grammes

Le MX-5 reçoit des airbags latéraux, des motorisations plus puissantes, quelques équipements supplémentaires, une caisse renforcée et malgré tout cela elle n'a pris que 10 kg.
En 1989, la MX-5 relançait le concept du roadster léger. La nouvelle version ne tombe pas dans le piège du suréquipement et surveille son poids à l'aide d'un régime appelé "Gram Strategy". C'est l'aluminium qui a été choisi pour le capot moteur, le couvercle de coffre et de nombreux éléments des trains roulants, le reste de la caisse utilise un acier haute résistance qui est plus léger et assure une meilleure rigidité à la torsion. La barre stabilisatrice a été creusée, le collecteur d'admission et le couvre-culasse ont étés réalisés en plastique. Les moteurs ont été allégés. Les ingénieurs ont été invités à donner toutes leurs idées pour atteindre les objectifs de minceur, c'est ainsi que le rétroviseur a vu sa forme simplifiée pour gagner 84 grammes ! Au final, le MX-5 pèse 1155 kilos alors qu'un roadster Audi TT affiche 1340 kg dans sa version deux roues motrices et près de 1600 kg avec le V6 et le système quattro.

Répartition des masses, réglages de la suspension, direction, tout a été pensé pour que le MX-5 continue à offrir le même mélange de sensations : vivacité, nervosité et légère insécurité. En un mot comme en cent : la nouvelle Mazda est aussi survireuse que son ancêtre ! Gardez le doigt appuyé sur le bouton de l'ESP pendant plus de 6 secondes afin de désactiver les aides électroniques qui "endorment" le train arrière et vous rédécrouvrirez des sensations rares sur une automobile d'aujourd'hui ! Le MX-5 se place parfaitement dans les courbes et se laisse aller à des glissades parfaitement contrôlables, du plaisir à l'état pur sans avoir besoin de rouler à 200 km/h.

1.8 ou 2.0 litres ?

La gamme de moteurs a le mérite d'être très simple : deux quatre cylindres essence de 1.8 et 2.0 litres.
Nous avons commencé l'essai routier avec le 2.0 litres qui équipe la série spéciale "3rd Edition", la sonorité au ralenti est géniale, un ronronnement chaleureux qui donne une irrépressible envie d'appuyer sur le champignon. Dès les premiers tours de roues on sent que la voiture est légère et maniable, les 160 chevaux de ce bloc MZR donne des ailes au MX-5 ! Malheureusement la boîte 6 vitesses grève les performances de la voiture. Le troisième rapport est trop long et oblige à rétrograder très souvent, les reprises en sortie de courbe sont souvent laborieuses, même sur le 2ème rapport, dommage.

Pour la deuxième journée d'essais sur les routes de l'Algarve au Sud du Portugal, nous avons opté pour le 1.8 et sa boîte 5. La sonorité de l'échappement est moins flatteuse au ralenti, mais ce moteur nous a surpris par sa vivacité, la boîte nous a semblé bien mieux étagée et pour ne rien gâter il s'est montré bien plus discret lors des montées en régime.
Ajoutez à cela une monte pneumatique en 16 pouces qui rend le comportement encore plus joueur, vous aurez compris que les 126 chevaux de ce petit moteur sont amplement suffisants et que le 1.8 litre offre le meilleur rapport qualité/prix/plaisir.

Conclusion

Avec ce nouveau roadster, Mazda prouve une fois de plus que le plaisir automobile ne se mesure pas au nombre de chevaux sous le capot.

Un bon châssis, une motorisation idoine et surtout un poids plume sont les secrets d'un agrément de conduite incomparable.

Tous ces ingrédients sont réunis dans le nouveau roadster MX-5 pour un prix de départ, de 21 100 euros, plaisir compris.

  • Style intérieur / extérieur
  • Qualité et finition
  • Ergonomie et simplicité
  • Equipements et options
  • Confort et suspensions
  • Sécurité active et passive
  • Plaisir de conduite
  • Performances pures
  • Agrément moteur
  • Budget achat et carburant

Note 7,8 / 10

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

Retrouve-nous sur

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici . Fermer