Jeep Cherokee - En route vers l'Europe !

par 'Stéphane Capela'.
Jeep Cherokee
Version essayée : Jeep Cherokee 2008
Diesel - 177 ch - 9.4 litres / 100 km - Fiche technique
36 €

Galerie : 43 photos

Avis sur la Jeep Cherokee

Note 321Auto

6,4 / 10

On aime

  • Le toit ouvrant en toile
  • La sensation de ne rien abîmer sur routes défoncées

On regrette

  • Matériaux de l'habitacle
  • Tarifs

Compact et rustique

Chez Jeep, la philosophie est simple : "on ne change pas une équipe qui gagne", ou plutôt "on arrête les bêtises et on revient à des valeurs sûres". C'est dans cet esprit que nous assistons à un véritable retour aux sources avec cette troisième évolution de Cherokee[/url] (KK). On oublie vite le second (KJ) produit de 2002 à 2007 avec ses affreuses optiques rondes ;-) et ses étranges proportions, et on retourne au bon vieux design carré et puissant de l'initiateur (XJ) produit de 1984 à 2001 avec ses feux rectangulaires et sa vraie calandre à 7 fentes, l'authentique quoi !

En fait, ce Cherokee ressemble à un Commander miniature. Ne pas le confondre donc avec un Compass ou un Patriot rallongé, c'est bel et bien un vrai 4x4 avec de vraies capacités en tant que tel, et non pas un simple SUV. Pourtant. la garde au sol abaissée et le débattement limité ne sont pas optimaux pour le franchissement, c'est un 4x4 adapté à l'Europe, qui satisfera la grande majorité de nos besoins.

Question format, le Cherokee n'existe plus qu'en version cinq portes depuis 2002. Le nouveau se montre plus civilisé que les précédents en abritant la roue de secours sous le châssis et non plus sur la porte arrière, cela sans perdre un centimètre en longueur : gage de meilleure habitabilité. Trois finitions sont disponibles : l'entrée de gamme Sport est chaussée de confortables pneumatiques de 16 pouces, la Jamboree en 17 pouces avec l'adoption de la calandre chromée, et la fameuse version Unlimited en 18 pouces pour cruiser.

Un toit ouvrant très "Jeep"

A l'intérieur, vive les économies d'échelle, nous retrouvons pratiquement le tableau de bord de la Dodge Nitro. Malheureusement la poignée de maintient passager est toujours aux abonnés absente, remplacée ici par la typique poignée Jeep qui surplombe la boîte à gant. Les sièges sont réglables électriquement d'avant en arrière mais seul le conducteur a droit au réglage en hauteur. Dans les deux cas par contre l'inclinaison des dossiers reste manuelle.

Le Cherokee doit trouver sa place dans la large gamme Jeep qui se compose aujourd'hui de 7 modèles. Il monte ainsi en gamme et embarque aujourd'hui quelques raffinements plus ou moins indispensables tels que l'allumage automatique des feux, les radars de reculs, les capteurs de pression des pneumatiques, le système de communication mains libres "U-connect", le Bluetooth, la climatisation auto, le GPS ou le MP3. La sellerie anti-tâches "Yes-essential" est disponible dès la finition Jamboree, mais nous sommes restés propres, et à bord de notre version "Limited" nous nous sommes contentés des sièges en cuir et de la finition cuir étendue qui recouvre 2 ou 3 détails supplémentaires.

Une des spécificités de ce Cherokee est la présence d'un énorme toit ouvrant électrique en toile (3 épaisseurs). Appelé "Sky-slider", il s'ouvre aussi bien vers l'avant que vers l'arrière. Bizarrement, il est indisponible sur la version Sport, en option sur Jamboree et non présent en version Limited car remplacé par un petit toit ouvrant en verre classique.

La banquette arrière est inclinable à 10° et le siège passager est rabattable à plat. La capacité de chargement évolue ainsi de 419 à 1404 dm3. Toujours aussi pratique, la porte de hayon intègre une lunette ouvrante. Nouveauté, le coffre dispose d'un plateau réversible très pratique pour loger des objets salis par la boue par exemple.

Moteur / boîte

Si un V6 - 3.7 litres essence de 205 ch et 314 Nm à 4000 tr/min associé à une transmission automatique à 4 rapports est disponible, le Cherokee doit faire plaisir à des Européens, nous avons donc pris le volant du quatre cylindres diesel 2.8 CRD de troisième génération que nous avions essayé sur le Dodge Nitro. D'origine VM, ce bloc développe 177 ch et surtout 410 Nm à 2000 tr/min, soit beaucoup de couple à bas régime. Il se particularise par une rugosité très présente, qui colle étrangement bien à l'esprit viril des Jeep, et se montre capable de bonnes relances malgré les plus de 2 tonnes qu'il doit tracter. Dans ces conditions le filtre à particules est indispensable, présent dès la finition Sport, il monte tout de même les émissions de CO2 à 250 g / km.

Notre véhicule d'essai était équipé d'une boîte automatique à 5 rapports. Une transmission agréable et bien étagée, qui doit supporter un mode séquentiel un peu lent en cas de besoin de frein moteur. Une boîte manuelle à 6 rapports est également disponible.

Sur la route

Le Cherokee se trouve un peu entre deux feux : Jeep souhaite en vendre en Europe, mais ne peut se permettre de remettre en question sa réputation de baroudeur. Des compromis ont donc dû être adoptés pour le rendre à la fois agréable sur routes et efficace en franchissement.

Le nouveau Cherokee partage pour cela sa plateforme avec le SUV Dodge Nitro, et s'équipe à la différence de son cousin d'un réducteur de boîte et d'un blocage de différentiel ainsi que d'une multitude d'aides électroniques tels que l'ABS, l'ESP avec anti-patinage TCS, l'assistance au démarrage en côte HSA, le contrôle de descente HDC (Hill Descent Control) disponible uniquement en BVA, l'assistance au freinage d'urgence BAS, le système préventif anti-retournement ERM et surtout le système BLD (Brake Lock Differentials) que nous aborderons dans la partie suivante.

Rustique en façade, il se modernise afin d'améliorer son comportement routier. Un train arrière à 5 bras et des suspensions indépendantes sont adoptées et la garde au sol est réduite de 234 mm en 2007 à 198 mm aujourd'hui. Résultat, quelques mouvements de caisse et transferts de masses se font encore sentir sur routes vallonnées en conduite dynamique, la concurrence fait globalement mieux sur le bitume, mais le comportement reste honorable pour le meilleur baroudeur de sa catégorie. La capacité de remorquage qui atteint 2800 kg est encore un argument en sa faveur.

Capacités de franchissement

On ne peut pas parler de Cherokee sans aborder ses capacités tout terrain. La première nouveauté est l'adoption de la nouvelle transmission intégrale "Selec-Trac II" qui offre trois modes de fonctionnement (+ un mode neutre) via à un sélecteur électrique et non plus un levier manuel comme sur le précédent Cherokee :
- "2WD" est un mode 100 % propulsion
- "4WD auto" est un mode 4 roues motrices permanent avec une répartition du couple 42 % sur l'essieu avant et 58 % pour l'arrière.
- "4WD low" pour un mode en boîte courte, 4 roues motrices permanentes avec répartition égale du couple entre les essieux pour optimiser le franchissement.

Nous l'abordions un peu plus haut, la principale nouveauté est l'adoption du système BLD (Brake Lock Differentials) qui limite le patinage des roues à la façon d'un ESP, ce qui permet au Cherokee de se passer d'un différentiel à glissement limité plus efficace mais plus onéreux. Juste de quoi atteindre les limites imposées par la carrosserie, dont les portes à faux réduits permettent des angles d'attaque et de fuite intéressants : Angle d'attaque : 28.2° (38.2° sans spoiler) / angle de fuite : 30° / angle ventral : 21,7°. Pour info, les passages de gués de 483 mm de profondeur (max) sont franchissables jusqu'à 8 km/h.

Voilà pour les techniciens, pour les autres, concrètement, sur les parcours les plus caillouteux, on n'a jamais l'impression de maltraiter l'engin, qui semble passer avec la plus grande aisance les bosses et ornières sans broncher, ce qui n'est pas forcement le cas de ses concurrents.

Conclusion

Le nouveau cherokee 2008 est là pour faire oublier la version précédente. Moins efficace mais plus polyvalent, il récupère son look authentique et s'enrichit d'un équipement de série plus confortable afin de coller au mieux aux attentes des acheteurs européens. Du coup les tarifs sont également en hausse, peut-être trop pour une Jeep de ce segment. Il reste à savoir si ce Cherokee saura faire aussi fort que son grand frère le Wrangler, et réaliser de très bons scores de ventes, grâce à ses origines, son charisme et bien-sûr ses capacités de franchissement hors norme.

Le Jeep Patriot est commercialisé à partir de 25 500 € et jusqu'à 30 000 €, un tarif qui correspond au modèle d'entrée de gamme Cherokee. A ce prix, on passe d'un véhicule typé US à un véhicule destiné à l'Europe qui tient donc compte des considérations de confort et de finitions plus élevées auxquelles nous sommes habitués. Le Sport débute à 29 900 € équipé du couple 2.8 CRD / BVM6 et 31 400 € avec la boîte auto à 5 rapports. Comptez 2550 € de plus pour l'équivalent en finition Jamboree, et 1450 € encore pour le toit-ouvrant Sky-Slider. La finition haut de gamme Limited débute à 35 000 € tout rond avec le V6 essence couplé à la BVA 4 et au même tarif pour le 2.8 CRD / BVM6. Ce dernier moteur est proposé à 36 500 € avec la boîte automatique.

Des tarifs assez élevés au vu de la concurrence Land Rover Freelander qui dispose grosso modo du même profil clientèle et de la même image. Le BMW X3 et le futur Audi Q5 plus raffinés seront des concurrents supplémentaires de la version limited. Quant aux versions Sport et Jamboree, elles devront composer avec les Nissan X-trail, Opel Antara ou Ssangyong Kyron, pour ne citer qu'eux. On ne reprochera pas à une Jeep de ne pas être la référence des SUV, on ne lui pardonnerait par contre pas de se planter question franchissement : un baroudeur certes très rustique mais suréquipé, c'est le créneau Cherokee 2008.

Disponible dans pas moins de 98 points de vente, le Jeep Cherokee est commercialisé depuis le 13 mars 2008.

  • Style intérieur / extérieur
  • Qualité et finition
  • Ergonomie et simplicité
  • Equipements et options
  • Confort et suspensions
  • Sécurité active et passive
  • Plaisir de conduite
  • Performances pures
  • Agrément moteur
  • Budget achat et carburant

Note 6,4 / 10

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

Retrouve-nous sur

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici . Fermer