La R8 Audi cylindres

par 'Julien Caupeil'.
Audi R8
Version essayée : Audi R8 V10
Essence - 525 ch - 13.7 litres / 100 km - Fiche technique
154 €

Galerie : 30 photos

Avis sur la Audi R8

Note 321Auto

8,4 / 10

On aime

  • Facilité de pilotage
  • Efficacité générale
  • Finition
  • Performances

On regrette

  • Sensations en retrait par rapport à la concurrence
  • Sonorité à bas régime

Lamborghaudi

A l'époque on disait que la Gallardo avait des gênes d'Audi, notamment en termes de finition et d'équipement. Maintenant la tendance est inversée, c'est Audi qui vient piocher chez Lamborghini !

En effet, le 10 cylindres en V est bien celui de la LP 560-4... on voit encore les cornes. Une trentaine de chevaux se sont perdus en route mais la grosse bébête vient bien d'Italie.

Même gabarit, même moteur, même transmission, mais tout de même quelques différences : la R8 se veut plus civilisée, plus polyvalente et plus accessible que la Gallardo.

Dans la ligne de mire de la R8, on retrouve la reine de la polyvalence, la Porsche 911 Turbo, on pense également à la Ferrari F430 bien qu'elle soit plus radicale et l'architecture V10 rappelle immanquablement la Dodge Viper SRT10.

Facilité

Pour un journaliste roulant au quotidien dans une voiture d'une centaine de chevaux, il y a toujours un peu d'appréhension lorsqu'il s'agit d'essayer un bolide capable d'atteindre 100 km/h en moins de 4 secondes et qui coûte plus cher qu'un WE présidentiel à Mexico. Mais, comme disaient les deux grands philosophes spaghettis, Bud Spencer et Terence Hill : quand faut y aller, faut y aller ! Alors je me sacrifie pour prendre le volant de la R8 V10.

L'entrée dans l'habitacle se fait sans peine, la position de conduite est vite trouvée, le confort est celui d'une berline. D'ailleurs les matériaux rappellent plus l'univers du luxe que celui de la compétition automobile.

Après avoir cherché en vain un joli bouton "START" en aluminium brossé, je me résous à tourner la clef dans le contact. Le son caverneux du V10 résonne dans le parking : pas moyen de passer inaperçu.

La direction est légère et les commandes douces, on sent tout de même le grip incroyable des gommes de 235 à l'avant et 295 à l'arrière montées sur des jantes de 19 pouces. Mon coupé R8 (j'ai le droit de rêver un peu) est équipé de la boîte robotisée séquentielle « R tronic ». Cette boîte de vitesses high-tech offre des passages de rapports ultrarapides, de l'ordre d'un dixième de seconde, et participe à rendre la performance accessible. Chaque descente de rapport est ponctuée d'un mélodieux coup de gaz, de quoi faire passer n'importe quelle ménagère pour un pilote de course ! Véloce en mode normal, la "R tronic" devient brutale en mode sport, les passages de rapports entraînent de violents à-coups.

Côté comportement, on est loin de la sauvagerie d'une Viper qui ne pense qu'à passer cul par dessus tête à chaque accélération. La R8 se veut saine et équilibrée. La répartition de la charge sur les essieux est de 44% à l'avant et 56% à l'arrière pour assurer juste ce qu'il faut d'agilité. La transmission se fait aux quatre roues de manière à tolérer des remises de gaz plus rapides en sortie de courbe. Et, comme si tout cela ne suffisait pas, le centre de gravité a été rabaissé grâce à un écartement des cylindres à 90°.

Terrain de jeu

Une question fondamentale se pose rapidement avec la R8 V10 : où aller pour exploiter une telle cavalerie ?

En ville : la R8 est étonnamment maniable et son style "cartoonesque" lui assure un énorme succès auprès des passants et des autres automobilistes. Mais bon, on ne passe jamais la troisième et la course très courte de la pédale de frein associée à des mâchoires de requins ont vite fait d'envoyer le passager dans le pare-brise.

Dans la forêt (noire) : la motricité est assurée par le système Quattro typé propulsion (85% à l'arrière), on évolue avec aisance et confiance. Seul le gabarit de la voiture s'avère handicapant lorsque la route se fait étroite.

Voies rapides : nous avons eu l'occasion de titiller la pédale de droite sur les autoroutes allemandes. C'est toujours avec facilité que la R8 colle ses occupants au siège. Plus on pousse, plus la sonorité est envoûtante. On atteint sans peine les 250 km/h avec l'étrange sensation de n'utiliser que la moitié du potentiel de la voiture. A cette allure, quand une voiture déboîte sans prévenir tout va très vite et c'est là qu'on apprécie les énormes disques de freins "céramic".

En effet, pour la modique somme de 9800 euros, l'Audi R8 V10 5.2 FSI quattro peut être équipée de freins en céramique dont les disques sont fabriqués en un matériau composite fait de fibres de carbone à haute rigidité intégrées dans du carbure de silicium résistant à l'usure. Leur poids est particulièrement faible - ils pèsent ensemble 9 kilogrammes de moins que des disques de même taille en acier. Les freins en céramique absorbent aussi efficacement les contraintes extrêmes de la conduite sur circuit, ne subissent aucune corrosion et leur grande résistance à l'usure leur permet d'atteindre en général des longévités proches de 300.000 kilomètres.

Attention ! Les distances de freinage étant drastiquement réduites, on se sent encore plus en sécurité. Ce qui pourrait entraîner des excès de confiance de la part des riches néophytes.

Conclusion

Avec la R8, Audi a su imposer un nouveau type de "super car" dont les maîtres-mots sont efficacité et facilité. En effet la R8 V10 n'est pas réservée aux pilotes, n'importe quel conducteur arrivera à prendre du plaisir dès les premières minutes. Evidemment la monstrueuse puissance du V10 engendre son lot de frustrations et les pilotes émérites auront intérêt à louer un circuit pour aller chercher les limites de cette machine de guerre.
La R8 V10 parvient à marier luxe et sportivité dans un véhicule utilisable au quotidien. Impeccable pour aller chercher le pain.

  • Style intérieur / extérieur
  • Qualité et finition
  • Ergonomie et simplicité
  • Equipements et options
  • Confort et suspensions
  • Sécurité active et passive
  • Plaisir de conduite
  • Performances pures
  • Agrément moteur
  • Budget achat et carburant

Note 8,4 / 10

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

Retrouve-nous sur

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici . Fermer