Renault Mégane - Un break qui le vaut bien

par
Renault Mégane
Version essayée : Renault Mégane Estate 2.0 Dci 160
Diesel - 160 ch - 5.9 litres / 100 km - Fiche technique
27 €

Galerie : 10 photos

Avis sur la Renault Mégane

Note 321Auto

7 / 10

On aime

  • Ligne agréable
  • Souplesse du moteur
  • Habitabilité
  • Coffre

On regrette

  • Modularité
  • Fermeté de la boîte
  • Intérêt d'un moteur aussi puissant

L'un des plus beaux breaks de la catégorie

Il faut l'avouer les deux premières générations de Mégane Estate n'ont pas rencontré un franc succès dans nos contrées. La faute à un design très banal, presque ingrat, et une modularité qui souffrait de la comparaison avec les monospaces compacts.

Avec cette nouvelle Mégane Estate, Renault est reparti de bon pied. Fini le break tout carré tout moche, cette nouvelle berline à sac à dos arbore des lignes plus fluides et plus soignées (mention spéciale pour les feux arrière) qui en font l'un des breaks les plus élégants de sa catégorie.

L'un des coffres les plus grands de la catégorie

La nouvelle Mégane Estate s'allonge de 26 cm vers l'arrière, dont la grande majorité (20 cm) profite au porte-à-faux. Pas étonnant donc que la française dévoile l'un des coffres les plus vastes du segment, avec une capacité de chargement qui s'étend de 524 à 1600 litres lorsque la banquette arrière est rabattue. Dans la catégorie, seule la Kia Cee'd Sporty Wagon fait mieux avec une charge maximale de 1664 litres.

Mais c'est lorsque l'on manipule les sièges que la Mégane Estate avoue ses premières faiblesses. Car question modularité, la française est loin d'être une référence : la banquette se rabat à l'ancienne (il faut relever l'assise avant de rabattre le dossier) et le plancher n'est même pas plat.

Question vie à bord, la française sait recevoir. Avec un empattement étiré de 6 cm par rapport à celui de la berline, l'espace aux jambes devient même royal.

Plus agréable à conduire qu'un monospace

L'avantage du break par rapport au monospace, c'est qu'il se conduit comme une berline. Pas surprenant donc qu'on se sente si bien au volant de la Mégane Estate. La position de conduite est idéale et la hauteur de caisse, plus basse que dans un monospace, participe au bon équilibre de la voiture, notamment dans les virages.

De l'équilibre, il vaut mieux en avoir dans notre version d'essai animée par un puissant diesel de 160 ch. Souple et performant, ce 2.0 dCi (que nous avons essayé sur le nouveau Grand Scénic) répond présent à la moindre sollicitation du conducteur mais pâtit d'une boîte de vitesses à la commande trop ferme et d'une consommation légèrement excessive pour un diesel. Alors, à moins d'avoir une caravane à tracter ou d'être un père de famille pressé, optez pour un moteur plus sage.

Conclusion

La nouvelle Mégane Estate réussit enfin là où les autres breaks compacts ont échoué : concilier praticité et design. Pour 800 € de plus que la Mégane berline, ce break à toutes les qualités nécessaires pour séduire les jeunes familles qui ne se sentent pas prêtes à rouler en monospace.

  • Style intérieur / extérieur
  • Qualité et finition
  • Ergonomie et simplicité
  • Equipements et options
  • Confort et suspensions
  • Sécurité active et passive
  • Plaisir de conduite
  • Performances pures
  • Agrément moteur
  • Budget achat et carburant

Note 7 / 10

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

Retrouve-nous sur

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici . Fermer