Seat Alhambra - Le second choix

Seat Alhambra
Version essayée : Seat Alhambra 2010
Diesel - 140 ch - 5.6 litres / 100 km - Fiche technique

Galerie : 10 photos

Avis sur la Seat Alhambra

Note 321Auto

7 / 10

On aime

  • Portes coulissantes pratiques pour accéder à la 3ème rangée.
  • Habitabilité et modularité.
  • Bruits aérodynamiques et moteur très bien contenus
  • Coffre parfaitement plat.

On regrette

  • Manque de rangements avec les sièges électriques.
  • Petit volume de la boîte à gants
  • Sièges de 2ème rangée étroits et hauts perchés.
  • Amortissement un peu ferme.

Quelques mois après la présentation du Volkswagen Sharan , c'est au tour de Seat de reconduire son grand monospace Alhambra. Avec ces deux offres, plus complémentaires qu'il n'y parait, le groupe Volkswagen compte pleinement profiter du fait que les constructeurs français ne renouvellent pas leurs véhicules concurrents (Renault Espace , Peugeot 807 et Citroën C8 ) pour optimiser sa part de marché dans ce segment en déclin, mais pourtant riche de plusieurs valeurs ajoutées intéressantes.

Plus grand, plus large...

Allongé de 22 cm (dont 8 cm pour l'empattement), élargi de 9,4 cm et plus bas de 1,2 cm, l'Alhambra devient plus que jamais une référence en termes de style et d'habitabilité dans la catégorie. L'intégration de portes latérales coulissantes facilite grandement la modularité de l'espace intérieur, ainsi que l'accès à bord.

Les sièges du deuxième rang basculent d'une seule main pour accéder à l'éventuelle troisième rangée escamotable.
Montée en gradin, cette deuxième rangée (inclinable et coulissante sur 16 cm) permet à ses occupants de bien voir la route.
En revanche, la garde au sol s'en trouve donc réduite et l'étroitesse des sièges limite leur utilisation aux petits gabarits.

En version à cinq places, le volume de chargement varie de 809 à 2 430 l. Avec l'option sept places, ce volume passe de 267 à 2 297 l (658 l avec la troisième rangée de sièges rabattue).

Dynamique, mais ferme

L'association paraît antinomique, pourtant son grand format n'empêche pas l'Alhambra de se distinguer de ses concurrents, et notamment du Sharan, par son comportement dynamique grâce aux réglages spécifiques de son châssis sport. En revanche, le confort en pâtit. L'amortissement, plutôt ferme, absorbe médiocrement les défauts de la route et engendre quelques légères trépidations sur routes bosselées.

La principale surprise apparaît sur voies rapides où le 2.0 TDI 140 brille autant par sa discrétion que par sa sobriété. Plus encore, en version E Ecomotive où, en plus du système Start&Stop livré de série, l'Alhambra échange sa boîte DSG contre une transmission manuelle à six vitesses aux rapports allongés, accompagnée de pneumatiques à faible résistance au roulement.

Les performances ne diminuent pas, contrairement à la consommation mixte et aux rejets de CO2. Mais pas suffisamment pour passer sous la zone neutre du bonus/malus.

Différences avec son frère jumeau le Sharan

Assemblés dans l'usine de Palmela au Portugal, les deux monospaces partagent leurs mécaniques, TSI et TDI, et leurs boîtes de vitesses, manuelle et DSG. Leur différence la plus visible est d'ordre esthétique : l'Alhambra possède une face plus sportive que celle du Sharan.

Cette nuance se retrouve à la conduite où le monospace Seat est plus dynamique avec les réglages spécifiques de son châssis sport. Le différentiel de prix entre l'Alhambra et le Sharan (3 000 euros en moyenne) permet d'équiper le monospace Seat de l'agréable boîte robotisée DSG et de monter d'un niveau de finition. Si la côte des deux véhicules est similaire, l'image de marque de Volkswagen fera irrémédiablement pencher la balance en faveur du Sharan lors de la revente.

Conclusion

Destiné à une clientèle plus jeune d'esprit que celle du Volkswagen Sharan, l'Alhambra reste très rationnel en offrant de série l'ensemble des équipements de sécurité. Un choix qui ravira ceux qui considèrent que posséder un grand monospace n'implique pas forcément de conduire avec des charentaises.

  • Style intérieur / extérieur
  • Qualité et finition
  • Ergonomie et simplicité
  • Equipements et options
  • Confort et suspensions
  • Sécurité active et passive
  • Plaisir de conduite
  • Performances pures
  • Agrément moteur
  • Budget achat et carburant

Note 7 / 10

par 'Stéphane Capela'.

À lire sur le même thème

Retrouve-nous sur les réseaux sociaux

RETROUVE-NOUS SUR

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici. Fermer