Volvo V40 - Plus chic, plus pratique

par 'Mathieu Sentis'.
Volvo V40
Version essayée : Volvo V40 D4
Diesel - 177 ch - 5.2 litres / 100 km - Fiche technique
32 €

Galerie : 41 photos

Avis sur la Volvo V40

Note 321Auto

On aime

  • - La présentation générale
  • - La modularité
  • - La dotation moderne
  • - L'agrément de conduite

On regrette

  • - La place arrière centrale peu accueillante
  • - Le diamètre de braquage en roues de 18 pouces
  • - Les tarifs proches de ceux des allemandes

Les rachats ont parfois du bon. Depuis qu'il appartient au chinois Geely, Volvo ne s'est jamais si bien porté : 448 680 unités écoulées dans le monde en 2011, soit 19,5 % de plus que l'année précédente. Même satisfaction en France, avec une hausse de 28,3 % (15 422 exemplaires).

Un résultat qui conforte Volvo dans sa démarche : monter en gamme, plutôt que baisser ses prix. Celui de notre modèle d'essai peut d'ailleurs faire frémir, à 37 220 euros hors option. À ce tarif, on accède toutefois à la crème des V40 : moteur diesel cinq cylindres de 177 ch, boîte automatique à six rapports, finition Xénium richement dotée. À version comparable, cela reste environ 1 500 euros moins cher que l'Audi A3 Sportback, voire la BMW Série 1.

Terrain connu

Après avoir apprécié la ligne, moins torturée que sur les photos, le conducteur pénètre dans l'habitacle. Typiquement Volvo : matériaux flatteurs, assemblages précis, et fine console centrale inaugurée sur la C30 en 2007, depuis inlassablement multipliée sur l'ensemble de la gamme.

La V40 reprend ainsi les qualités maison en matière de confort (position de conduite, dessin des sièges), de qualité audio, et ajoute des rangements plus spacieux. Seule l'ergonomie, compliquée, réclame un temps d'adaptation, les réglages étant si nombreux sur cette finition haute : aides à la conduite, compteurs digitaux à trois modes, et sept ambiances lumineuses intérieures s'ajoutent aux commandes des GPS et connectivités Bluetooth et USB.

Modularité poussée

L'exiguïté des places arrière et du coffre de la C30 lui ont sûrement coûté son succès. Sans être spacieuse, la V40 (4,37 m de long) se montre plus accueillante que la plupart de ses rivales premium à l'arrière (sièges creusés), propose un coffre plus volumineux (335 l), et embarque une modularité inédite dans la catégorie : pratique plancher de coffre qui se relève contre la banquette, aire de chargement plane en deux places, et même un siège avant passager escamotable.

Si le confort était un peu moins sec à l'arrière, le bilan serait parfait. Un point malmené par la taille des roues de notre modèle d'essai chaussé en 18 pouces. En contrepartie, les performants pneus taille basse (Michelin Pilot Sport 3) offrent une belle tenue de route à cette Volvo, qui apprécie mieux que les autres modèles de la gamme une conduite énergique.

Le diesel à cinq cylindres y invite : belle vigueur dès 1 500 tr/min, relances efficaces. La boîte, elle, n'affiche ni la douceur ni la promptitude de celle d'une BMW Série 1, mais propose les modes sport ou manuel pour hâter son fonctionnement. Une version à double embrayage Powershift est prévue... uniquement sur la version à essence T4, hélas.

Airbag piéton inédit

Son déclenchement s'effectue entre 20 et 50 km/h, là où il est le plus efficace : en cas de collision, le coussin se déploie pour couvrir les montants et un tiers du pare-brise, alors que le capot se soulève pour amortir le choc. Un équipement livré de série sur la V40, comme le freinage automatique si le conducteur ne réagit pas (désormais actif jusqu'à 50 km/h, contre 30 auparavant).

En option, la Volvo propose aussi son alerte d'angle mort évoluée (qui agit également si un véhicule lointain est en approche rapide), sans oublier l'aide au maintien dans la voie ou le régulateur de distance que ses rivales possèdent aussi.

Conclusion

Elle n'est pas la meilleure partout, mais offre la synthèse la plus intéressante chez les compactes de haut de gamme : présentation flatteuse, bel agrément de conduite, modularité bien pensée. Et une batterie d'équipements innovants... à condition d'y mettre le prix.

La flemme de revenir sur le site ? Inscris-toi et reçoit nos infos directement dans ta boite mail ! C’est gratuit !

Retrouve-nous sur

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'amélioration de nos services. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici . Fermer